Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Selon plusieurs médias, Étienne Desrochers-Jean serait décédé des suites de la COVID-19 au cours des derniers jours. Il aurait été hospitalisé, avant que le virus ne l’emporte, à son domicile. 
Selon plusieurs médias, Étienne Desrochers-Jean serait décédé des suites de la COVID-19 au cours des derniers jours. Il aurait été hospitalisé, avant que le virus ne l’emporte, à son domicile. 

Enquête du coroner sur la mort d’un homme de 40 ans, client du Méga Fitness Gym

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Le bureau du coroner enquête sur la mort d’Étienne Desrochers-Jean, 40 ans, de Québec. Des témoignages recueillis sur les réseaux sociaux indiquent que l’homme aurait été un client du Méga Fitness Gym.

Selon plusieurs témoignages de ses proches, M. Desrochers-Jean serait décédé des suites de la COVID-19 au cours des derniers jours.

Il se serait rendu à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) pour des problèmes respiratoires, avant que le virus ne l’emporte, alors qu’il se trouvait à son domicile à peine quelques jours plus tard, le 5 avril dernier, a rapporté Le Journal de Québec.

Contacté mercredi par Le Soleil, le bureau du coroner confirme une investigation pour déterminer les circonstances et causes probables du décès.

Question de «confidentialité», la Santé publique régionale refuse quant à elle de confirmer un éventuel décès en lien avec l’éclosion du Méga Fitness Gym. Le même motif avait été invoqué lors de l’éclosion survenue au bar Kirouac, lorsqu’une cliente avait perdu la vie après avoir contracté le virus.

«Tragédie»

La mort d’Étienne Desrochers-Jean a résonné fort sur les réseaux sociaux. Sous son message publié mardi sur Facebook, sa sœur, Lucie, a qualifié de «tragédie» le décès de son frère. Plusieurs amis et proches de l’homme ont aussi pris la parole pour demander à leurs amis de «faire attention» à la COVID-19.

«C'est un coup de dé à chaque fois! Tu peux avoir une personne qui l'attrape et s’en sort super bien, un autre l'attrape et a plein de complications et l'autre qui peux en mourir! Même moi j'avais baissé la garde alors la ça frappe fort cette nouvelle la!» écrit l’un d’eux, qui a préféré garder l’anonymat.

Une éclosion, 419 cas

Il reste à savoir si Étienne Desrochers-Jean avait contracté la COVID-19 au Méga Gym Fitness, car rien ne permet jusqu’ici de l’affirmer. La famille se dit toujours à la recherche de «réponses».

Le cas échéant, le quadragénaire ferait partie des quelque 419 personnes alors recensées par le CIUSSS de la Capitale-Nationale pour avoir contracté la COVID-19 directement ou indirectement avec l’éclosion survenue au Méga Fitness Gym.

En plus de 195 cas positifs liés au centre d’entraînement de Québec, l’éclosion s’est répandue et a contaminé à ce jour au moins 36 milieux de travail, faisant pas moins de 224 autres cas dits secondaires.