Après plus de 10 ans à bosser à la revitalisation des écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et D’Estimauville, la Ville de Québec s’apprête à tourner la page, à passer le relais aux promoteurs privés qui compléteront la construction de logements et bureaux
Après plus de 10 ans à bosser à la revitalisation des écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et D’Estimauville, la Ville de Québec s’apprête à tourner la page, à passer le relais aux promoteurs privés qui compléteront la construction de logements et bureaux

Écoquartiers: la Ville s’apprête à passer le relais au privé [VIDÉO]

Après plus de 10 ans à bosser à la revitalisation des écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et D’Estimauville, la Ville de Québec s’apprête à tourner la page, à passer le relais aux promoteurs privés qui compléteront la construction de logements et bureaux pour quelque 8 000 personnes sur les anciens secteurs industriels délaissés. La mairie, elle, concentrera maintenant ses efforts de développement dans le secteur Chaudière, autour du IKEA et du Décathlon.

«En 10 ans, on aura 5000 personnes qui y habitent et 3000 qui y travailleront», a célébré le maire de la capitale Régis Labeaume au cours d’un point de presse lundi matin. «On frise les 8000 personnes dans les deux écoquartiers.»

Il reste néanmoins du travail à faire pour que la transformation des terrains contaminés en milieux de vie moderne soit terminée. «Nous passons maintenant à une nouvelle phase du développement des écoquartiers […] d’Estimauville et de la Pointe-aux-Lièvres.»

D’Estimauville

À D’Estimauville, le réaménagement de 12 millions $ du boulevard est fait. La Ville peaufinera un parc, un jardin communautaire. Aussi 90 habitations ont été construites. 

Quelque 206 supplémentaires sont en train de sortir de terre. Et la vente des trois derniers lots du boulevard Sainte-Anne permettra l’érection de 200 appartements et commerces de plus.

Autour de 1 300 employés fédéraux travaillent déjà dans le coin. Auxquels s’ajouteront en 2021 les 1850 employés du nouveau siège social de la CNESST.

Une fois la vente des derniers lots conclue, Régis Labeaume juge que la Ville aura fait sa part. «On va laisser le privé faire son œuvre, parce que nous on aura fait notre travail.»

LIRE AUSSI : Écoquartier D’Estimauville: les terrains de la phase II mis en vente 

Pointe-aux-Lièvres

Il y a un peu plus de boulot à abattre pour la Ville dans l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres. Deux bâtiments industriels seront bientôt démolis, puis leurs terrains seront décontaminés. Aussi, les négociations de se poursuivent avec les propriétaires de deux ou trois autres immeubles qui font face à une menace d’expropriation. Ce seront les derniers vestiges du passé industriel des lieux à disparaître afin de faire place à des citoyens.

LIRE AUSSI : Deux bâtisses payées plus de 4 M$ bientôt rasées

Il faut constater que le secteur est aujourd’hui «convoité», se réjouit le maire Labeaume. Trois immeubles de plus de 200 ménages sont déjà debout. Et des développeurs sont très intéressés par les autres terrains décontaminés. 

En février, Le Soleil avait d’ailleurs fait une recension des projets immobiliers à venir à l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres. Trois entrepreneurs avançaient vouloir ériger quelque 300 logements.

LIRE AUSSI : Boum immobilier pour l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres de Québec 

Des trois, Synchro immobilier a été le premier à se mettre au travail. Une bâtisse de 67 logements apparaît juste à l’arrière de la tour Origine.


La passerelle cyclopiétonne coûtera 6 millions $.

Il y a de l’effervescence dans ce secteur, d’autant plus que la construction d’un pavillon d’accueil pour le parc de la Pointe-aux-Lièvres et d’une passerelle cyclopiétonne vers Limoilou est débutée. Des investissements totaux de 11 millions $.

Chaudière

Après la décontamination des derniers terrains, la Ville ira voir ailleurs, annonce donc le maire. «Notre travail sera fait et complété. […] Donc, on passera à ce moment-là au secteur Chaudière.»

LIRE AUSSI : La transformation de Charest Ouest laissée de côté 

+++

Des infos au sujet de l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres sur le site de la Ville de Québec ici.

Des infos au sujet de l’écoquartier D'Estimauville sur le site de la Ville de Québec ici.

+