Mme Couture a quitté cette semaine son poste de directrice de cabinet à Lévis.

Du cabinet du maire de Lévis à celui de l’opposition à Québec

L’opposition à l’hôtel de ville de Québec a recruté sa nouvelle directrice des communications au cabinet du maire de Lévis. Zoé Couture traverse le fleuve pour intégrer l’équipe de Québec 21.

Mme Couture a quitté cette semaine son poste de directrice de cabinet à Lévis. Elle avait intégré l’équipe de Gilles Lehouillier en octobre 2015 à titre d’attachée de presse et de responsable des communications.

La jeune femme avait auparavant été attachée de presse de Jean D’Amour, alors ministre délégué aux Transports et à l’implantation de la Stratégie maritime. Elle a aussi travaillé dans divers médias, principalement en Beauce. 

Il n’a pas été possible de joindre la principale intéressée. L’attachée de presse de Gilles Lehouillier a toutefois confirmé son départ. «Elle a annoncé récemment au maire qu’elle quittait pour une nouvelle carrière. Il va annoncer lundi l’identité de son nouveau chef de cabinet», a indiqué Geneviève Côté. 

Le chef de cabinet de Québec  21, Martin Paquet, a lui confirmé la nouvelle parvenue aux oreilles du Soleil. Mme Couture occupera son poste de directrice des communications dès jeudi. Son embauche doit être entérinée mercredi par le comité exécutif de la Ville de Québec. 

La candidate approuvée précédemment, Nathalie Blanchet, s’est désistée pour des raisons personnelles avant même de se pointer à l’hôtel de ville. 

Confessant des lacunes au niveau des communications, M. Paquet a l’impression d’avoir touché «le jackpot». Il vante l’expérience en politique provinciale et municipale de Zoé Couture, expérience qui fait aussi défaut au nouveau parti politique dirigé par Jean-François Gosselin. 

M. Paquet se réjouit d’intégrer une femme à l’équipe. «On est une gang de gars, c’est toujours bon d’avoir l’opinion d’une dame», dit-il, précisant qu’il y a maintenant trois femmes sur un total d’une dizaine de personnes au cabinet de l’opposition.