La député péquiste Diane Lamarre

Diane Lamarre se dit toujours intimidée par Gaétan Barrette

La députée péquiste Diane Lamarre se dit toujours intimidée par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, même si ce dernier s’est excusé il y a moins de deux ans pour un comportement similaire à son égard.

«Vous le savez, j’ai été victime d’intimidation par le ministre Barrette et ça se maintient encore dans les commissions parlementaires. Ce n’est plus aussi public au Salon bleu, ça fait une intimidation qui est très subtile (…)», a-t-elle confié aux journalistes expliquant que M. Barrette s’employait à la discréditer avant de répondre à ses questions.

«(…) quand je pose une question, on fait un préambule ‘la députée ne peut pas comprendre, je vais l’aider à mieux  s’instruire’,  (…) il a toujours une façon de présenter les choses où on tend à diminuer», a exposé Mme Lamarre, dans la foulée de la nouvelle vague de dénonciation des agressions et du phénomène #moiaussi sur les réseaux sociaux.

L’ancienne présidente de l’Ordre des pharmaciens soutient qu’elle mérite du respect, notamment en raison de sa formation et sa connaissance du système de santé.

M. Barrette a répliqué en invitant les journalistes à regarder les commissions parlementaires avant de se faire une tête sur les allégations de sa collègue. «Vous porterez votre jugement vous-même sur la connaissance que ma vis-à-vis dit avoir du réseau qui devrait se traduire dans la précision de ses questions. Je vous laisse juger», a-t-il laissé tomber.

En mars 2016, le ministre avait présenté ses excuses à Mme Lamarre pour l’avoir attaqué sur son intégrité professionnelle. Elle soutenait également qu’elle était régulièrement la cible d’attaques peu flatteuses de la part de Gaétan Barrette.