Le président de Rendez-vous 2017, François Moreau, a indiqué que pour la première fois depuis 2008, l'organisation du Rendez-vous naval a spécifiquement invité les voiliers des marines des différents pays en plus de leurs navires militaires.

Des voiliers militaires de retour dès 2019?

L'Esmeralda et le Eagle, les voiliers respectifs des marines chiliennes et américaines pour ne nommer que ceux-là, pourraient être de retour dans le port de Québec dès 2019 dans le cadre de la prochaine édition du Rendez-vous naval.
«L'invitation est lancée!» a affirmé le président de Rendez-vous 2017, François Moreau, dimanche peu après la parade des géants des mers au terme de quatre jours de festivités à quai. Il explique que pour la première fois depuis 2008, l'organisation du Rendez-vous naval, un événement qui revient aux deux ans, a spécifiquement invité les voiliers des marines des différents pays en plus de leurs navires militaires. 
«S'ils veulent venir avec leurs grands voiliers, ils vont être les bienvenus à Québec», ajoute M. Moreau. «Je ne dirais pas qu'il ne pourrait pas y avoir de grands voiliers militaires dans les prochaines éditions», conclut-il, sans spéculer sur les réponses qu'il recevra. 
Car pour l'instant, l'architecte compte bien demeurer à la tête de l'organisation, bien que l'événement qu'il orchestre depuis six ans a tiré à sa fin dimanche. «Pour l'instant je reste, on verra pour la suite», a-t-il affirmé. 
Tous au rendez-vous, même Dame Nature
Comme de nombreux spectateurs, François Moreau s'était levé aux premières heures afin de voir partir les bateaux qu'il a longtemps travaillé à attirer à Québec. «C'était magnifique!» a-t-il commenté, ajoutant que l'ensemble des ingrédients étaients réunis «pour avoir un spectacle haut en couleurs». 
«C'est dans la continuité d'une semaine merveilleuse où les gens ont été ravis et patients et ont été enchantés des bateaux et des marins. Je pense que ce matin ça a été la cerise sur la sundae», a qualifié le président. Il qualifie Rendez-vous 2017 «d'un succès de foule» et n'y trouve pas de fausse note si ce n'est que des petits accros techniques. 
M. Moreau se dit heureux également de la décision prise par la Ville de Québec de fermer à la circulation automobile des rues du port pour aménager un espace piéton. Il croit aussi que la population de Québec a acquis l'habitude d'utiliser le transport en commun lors de grands événements alors que le Réseau de transport de la Capitale (RTC) a doublé le nombre prévu de navettes mises à disposition pour se rendre au port.
François Moreau et les différentes organisations impliquées dans le RDV 2017 feront le bilan officiel lundi en matinée et n'ont donc pas voulu fournir dimanche de chiffres en lien avec celui-ci.