Shéronna Lavoie, étudiante-éducatrice en comportement canin, Danielle Gauthier De Varennes, fondatrice de Fidèle Canin, et Audrey Godon, étudiante-éducatrice en comportement canin

Des spécialistes du comportement canin recrutées par la SPA de Québec

Deux éducatrices formées en comportement canin viendront en aide à la Société protectrice des animaux (SPA) de Québec pour évaluer la personnalité des chiens du refuge avant leur mise en adoption.

Les deux spécialistes recrutées avec l’aide de l’organisme Fidèle Canin, Shéronna Lavoie et Audrey Godon, étudiantes-éducatrices en comportement canin, auront pour fonctions de déterminer si un chien doit être mis à l’adoption ou pas, et s’il a un problème de comportement, le conditionnement à mettre en place pour en faire un meilleur chien.

«Beaucoup des chiens au refuge ont été abandonnés parce qu’ils ont développé des problèmes de comportement. Généralement, ces problèmes émergent parce que le propriétaire précédent n’a pas correctement répondu aux besoins de l’animal», explique le président de la SPA, Félix Tremblay. 

Selon la SPA, les troubles de comportement canin les plus communs sont la peur et l’agressivité, avec tous les problèmes qui en découlent. Les évaluateurs canins seront aussi en mesure de recommander une marche à suivre pour assurer l’intégration réussie du chien dans son nouveau foyer.

 «Avec ces nouvelles connaissances, je suis convaincue que plus de chiens trouveront de meilleures familles, plus rapidement et pour la vie», fait valoir la fondatrice de Fidèle Canin, Danielle Gauthier De Varennes.

Le taux d’adoption de la SPA de Québec se situe annuellement entre 85 % et 90 %.