Le Service de police de la ville de Lévis avait été avisé de l'itinéraire de la manifestation et a pu l'encadrer. Idem pour la Société des traversiers du Québec.

Des partisans du troisième lien manifestent à Québec et Lévis

Quelques dizaines de citoyens de la région se sont réunis samedi en fin d'avant-midi devant l'Hôtel de ville de la capitale pour soutenir la construction d'un projet de troisième lien à l'est, entre les villes de Québec et Lévis.

Depuis la place de l'Hôtel-de-Ville, sur la rue des Jardins à Québec, la soixantaine de manifestants s'est lentement déplacée vers le secteur de Lévis jusqu'au Quai Paquet, en utilisant le traversier.

«Clin d'oeil au maire Gilles Lehouillier», l'objectif du rassemblement était surtout de dénoncer, comme l'a fait le maire lévisien il y a quelques semaines, le manque de courage et de volonté de l'administration Labeaume et du gouvernement Couillard. 

Dans une invitation rendue publique sur les réseaux sociaux, l'organisation invitait ses membres à se présenter avec des affiches «à votre image», mais de demeurer respectueux en tout temps. 

L'un des organisateurs de l'événement, Marco Breton, a affirmé aux médias sur place qu'il voyait une symbolique importante dans le fait de se rendre sur les deux rives, lors du rassemblement. Son groupe et lui estiment que les politiciens ne les écoutent pas actuellement.

Le Service de police de la ville de Lévis avait été avisé de l'itinéraire.

Un élu sur les lieux

Le conseiller Serge Côté, élu de l'équipe Lehouillier, était sur place. Il a salué l'idée et remercié les manifestants pour leur présence, en critiquant lui-aussi le manque d'engagement dans ce dossier ainsi que les contradictions à l'interne. Le maire de Lévis serait même directement entré en contact avec l'organisateur, un peu avant la manifestation.

Le Service de police de la ville de Lévis avait été avisé de l'itinéraire de la manifestation et a pu l'encadrer. Idem pour la Société des traversiers du Québec. 

La manifestation survient quelques jours à peine avant que le premier ministre Couillard ne participe à une activité de midi-conférence, à la Chambre de commerce de Lévis, pour discuter notamment de mobilité durable. Le tout est prévu mardi, à moins d'avis contraire. 

L'une des bannières utilisées pendant la manifestation indique la volonté claire du groupe pour un troisième lien à l'est.