Des conditions idéales, mais moins de skieurs sur les pentes

La vague de froid qui perdurera encore une semaine sur le Québec amène des conditions de ski idéales, mais les stations de ski avouent que les skieurs sont un peu plus rares à dévaler les pentes alors que le mercure avoisine les -30 °C.

«Les conditions sont toujours très bonnes quand il fait froid comme ça. Cependant, on invite les gens à bien se couvrir, à rentrer plus souvent et à prendre un chocolat chaud ou un café!» explique Geneviève Clavet, chef de service aux communications pour Stoneham et le Mont-Sainte-Anne.

Ainsi, les activités n’ont pas été modifiées à Stoneham, mais le Mont-Sainte-Anne a posé jeudi et vendredi certains gestes d’économie d’énergie afin de se conformer à une entente ratifiée avec Hydro-Québec. «Peu avant 16h, on ferme graduellement certaines remontées et on réduit la vitesse de nos gondoles «Étoiles filantes». On ferme aussi les compresseurs d’air pour l’enneigement», précise Mme Clavet.

En vertu de cette entente, ratifiée par quelques autres centres de ski du Québec, dont Bromont, le Mont-Sainte-Anne diminue sa consommation d’électricité en période de forte demande à la demande d’Hydro-Québec.

«Le ski de soirée se poursuit quand même, mais avec une remontée de moins que d’habitude. Quant à l’enneigement, on a déjà moins besoin des compresseurs en période de grand froid. Ça ne nous affecte pas trop», poursuit Geneviève Clavet.

Au Relais du Lac-Beauport et au Massif de Petite-Rivière-Saint-François, toutes les activités de glisse se poursuivent normalement, avec un peu moins de skieurs cependant.

«On voit beaucoup de touristes qui viennent skier ici, mais nos abonnés québécois sont un peu plus frileux. Ce n’est pas les Noël qu’on a connus», avoue Mélanie Noreau, directrice des communications et du service à la clientèle au Relais. «Pourtant, nos conditions sont excellentes avec de la neige damée sur une base ferme.»

Au Massif, Maxime Letendre confirme lui aussi que le froid préserve les conditions de glisse. «On a de la neige raide, pas glacée. Quand tu fais des virages, ça mord beaucoup mieux», raconte-t-il, confiant lui aussi qu’il y a un peu moins de monde sur les pistes.

«Mais chez nous aussi, toutes les activités sont maintenues, dont la Descente aux flambeaux qui aura lieu demain [samedi] comme prévu. On donne du chocolat chaud aux clients pour les réchauffer!» conclut-il.

***

DES FESTIVITÉS ANNULÉES À OTTAWA

Les autorités ont annoncé l’annulation d’une partie des festivités prévues dans la capitale fédérale en clôture du 150e anniversaire du Canada.

À Ottawa, où il faisait -19 °C à la mi-journée vendredi, les autorités ont annoncé l’annulation d’une partie des festivités prévues dans la capitale fédérale en clôture d’une année qui a marqué le 150e anniversaire de la création de la Confédération canadienne.

«En raison d’un avertissement de froid extrême et pour des raisons de santé et de sécurité publiques [...], la programmation extérieure de la Ville d’Ottawa, la programmation artistique des événements de clôture de Canada 150» ont été adaptées et modifiées, a indiqué vendredi le ministère de la Culture dans un communiqué.

Les animations des DJ Carl et Evana Müren, Shub et de l’artiste hip-hop Kardinal Offishall ont été annulés, mais le feu d’artifice a été maintenu. Un tournoi de hockey a aussi été relocalisé dans une patinoire intérieure.

Les services météorologiques d’Environnement Canada ont maintenu vendredi des avertissements de froid extrême pour six provinces (Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario, Québec) et pour le territoire du Yukon.

C’est à Regina et à Winnipeg qu’ont été enregistrées les températures ressenties les plus basses avec respectivement -44 et -46 °C.

La pluie verglaçante qui est tombée dans la nuit de jeudi à vendredi sur la Vallée du Fraser, en Colombie-Britannique, a privé 9000 clients d’électricité.

L’Association des stations de ski du Québec incite les skieurs à se rendre dans de plus petites stations, davantage protégées du froid. Il faisait en effet -14 °C à Sutton, station québécoise proche de la frontière américaine, mais -21 °C à Mont-Tremblantl.  AFP