Christian Bourgeois espère encore que le déménagement du Salon de jeux ne se fera pas.
Christian Bourgeois espère encore que le déménagement du Salon de jeux ne se fera pas.

Des clients du Salon de jeux préfèrent Fleur de Lys

Valérie Marcoux
Valérie Marcoux
Le Soleil
Annoncé vendredi, le déménagement du Salon de jeux ne fait pas l’unanimité parmi les habitués. Plusieurs joueurs et joueuses rencontrés samedi matin à Fleur de Lys préféraient que le Salon ne déménage pas à Beauport, vantant notamment la centralité du présent emplacement.

Christian Bourgeois est un habitué de la place. Selon ses dires, il n’a pas raté une journée depuis l’ouverture du Salon de jeux à Fleur de Lys en 2014. Si le déménagement se fait effectivement, M. Bourgeois suivra, mais «ce n’est pas fait», selon lui. Bien qu’un bail soit signé, ce client croit que les politiciens pourraient encore prévenir ce déménagement qui génère effectivement son lot de réactions chez les élus depuis vendredi. 

Gaëtan Genel, lui, n’ira pas au 847 rue Clémenceau dans le secteur de Beauport pour jouer. La localisation actuelle du Salon lui plaisait parce qu’elle est plus centrale et son stationnement plus commode, soutient-il.

Même chose pour Ghislaine qui trouve Fleur de Lys plus centrale. Le fait que le Salon de jeux soit présentement situé dans un des quartiers le plus défavorisés de Québec ne lui semble pas un bon argument. Selon elle, les personnes de ce quartier ont le droit de jouer et de gérer leurs finances comme ils l’entendent.

Le Salon de jeux est présentement situé à Fleur de Lys.

Cet argument concernant le quartier est pourtant le moteur de ce déménagement, promis par la CAQ qui n’avait toutefois pas proposé Beauport comme nouvelle localisation. Lors de la dernière campagne électorale, la CAQ avait avancé l’idée de rapprocher le Salon de jeux du secteur touristique pour y attirer un nouveau type de clientèle.

Ce samedi, à Fleur de Lys, un seul des joueurs et joueuses avec qui Le Soleil a discuté a émis une opinion positive sur le déménagement du Salon de jeux vers Beauport, soulignant que le nouveau local devrait être plus grand.

Futurs voisins

Au 847 rue Clémenceau à Beauport, les plus proches voisins du Salon de jeux seront le Cineplex Odéon Beauport, le Bureau en gros, la rôtisserie Scores, le Eggsquis Beauport et la Cage brasserie sportive.

«Tout ce qui apporte une affluence est vu d’un bon œil par les restaurants», soutient François Gervais, propriétaire de la rôtisserie Scores. Le nouveau voisin attendu en novembre 2021 aura peu d’effets sur les commerces de vente au détail, selon le propriétaire de la rôtisserie, mais les restaurateurs peuvent espérer des gains. Même si seulement 5% des clients du Salon de jeux fréquentent son établissement, cela reste une bonne nouvelle pour son restaurant, estime-t-il. 

Le Salon de jeux s’installera au 847, rue Clémenceau en novembre 2021.

L’équipe de Québec 21, dont deux membres représentent l’arrondissement de Beauport au conseil municipal de la Ville de Québec, a préféré attendre de se familiariser avec le dossier avant de réagir, notant que celui-ci relève du provincial. Stevens Mélançon assume actuellement la présidence du conseil d’arrondissement de Beauport avec, comme conseiller Jean-François Gosselin, le chef de l’Opposition officielle, ainsi qu’un membre de l’Équipe Labeaume, Jérémie Ernould.

Le porte-parole de Québec 21, Claude-Olivier Fagnant, a tout de même mentionné qu’il y voit théoriquement des retombées positives pour les commerçants de Beauport.