Les membres d'un comité-citoyen proposaient à la ville de maintenir la végétation autour d'un nouvel immeuble situé au coin des rues Turgeon et Christophe-Colomb Est.

Des citoyens de Saint-Roch dénoncent la coupe d'arbres

Des citoyens de Saint-Roch dénoncent la coupe de quatre arbres matures dans leur quartier, et ce alors qu’il s’agissait des «seuls arbres visibles de la rue dans leur voisinage».

L’organisme citoyen Verdir et Divertir a longtemps dénoncé le projet de la Ville d’abattre ses arbres dans la cadre d’un projet d’habitation multifamiliale qui était annoncé sur le terrain d’un stationnement au coin des rues Turgeon et Christophe-Colomb Est. 

Les membres de ce comité-citoyen proposaient de maintenir la végétation autour de ce nouvel immeuble. 

Le porte-parole de Verdir et Divertir, Pierre Duchesne, avait déjà contacté Le Soleil au courant de l’été pour dénoncer cette décision municipale. 

Pour manifester leur opposition, les citoyens ont écrit une lettre d’opinion, contacté leur conseiller municipal, Pierre-Luc Lachance, en plus d’organiser des rassemblements avec les autres membres du quartier. 

Avec la coupe officielle de ces quatre arbres, M. Duchesne critique l’attitude de la Ville et des propriétaires du terrain tout au long de ce dossier.

«La Ville, ainsi que les propriétaires du terrain et la firme d’architectes ont fait comme si nous n’existions pas. L’attitude de la  Ville est particulièrement décevante et vient s’ajouter à un manque de respect flagrant à l’égard de citoyens s’opposant à certains projets immobiliers», a indiqué le porte-parole de Verdir et Divertir.  

Maintenant que le sort de ces arbres a été scellé, Pierre Duchesne espère voir une nouvelle règlementation pour protéger les arbres être adoptée par la Ville.

Pour le moment, il n’y aurait aucune mesure pour sauvegarder la végétation située sur un terrain présentant un potentiel de développement immobilier. 

M. Duchesne craint que ce qui s’est passé dans son quartier se reproduise dans d’autres secteurs de Québec.

«Il existe de très nombreux petits stationnements dans les quartiers Saint-Roch et Saint-Sauveur. La plupart sont bordées d’arbres qui datent du programme Passage au Vert, et étant donné la règlementation actuelle il se pourrait que dans les années à venir ces arbres soient sacrifiés alors que des projets immobiliers sont réalisables tout en les conservant», ajoute-t-il.