Denis Des Roches a été présenté au public par Anne Guérette, dimanche.

Démocratie Québec présente un 12e candidat

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, aligne un douzième candidat à son équipe en vue du scrutin de novembre. À moins de deux mois de la fin de la période des mises en candidatures, l'aspirante à la mairie a toujours dans la mire de présenter 21 candidats, même si elle admet que le défi est grand.
«Ça va bien, il y a plusieurs personnes qui sont en réflexion», a affirmé Mme Guérette, qui a annoncé dimanche qu'elle fera confiance à Denis Des Roches dans Lac-Saint-Charles-Saint-Émile. «Pour des raisons professionnelles et personnelles, certaines personnes doivent attendre» avant de faire leur annonce, a-t-elle précisé. 
«[Il faut] prendre une pause de son emploi pour se consacrer à une campagne électorale dans le cadre municipal. Le maire Labeaume est quand même un personnage fort aussi, mais nous, on est convaincu qu'on peut réussir à changer les choses», a-t-elle indiqué, faisant valoir «la décision importante» qu'est le choix de tenter le saut en politique. 
Anne Guérette dit néanmoins garder le cap pour présenter une équipe complète d'ici la fin octobre, mais n'est plus «certaine» d'arriver à atteindre l'équité. «[Présenter 21 candidatures], c'est toujours un objectif qu'on croit réaliste par contre, l'équilibre hommes femmes, je vous avouerais qu'on y travaille très fort. C'est un défi là aussi.»
Engagé «pour la justice»
Mme Guérette a une fois de plus souligné qu'il fallait «du courage» pour se présenter dans une équipe qui fera la lutte au maire Labeaume, un élu «fort encore dans l'imaginaire du public», selon elle. «Ce n'est pas tout le monde qui ose parce que les gens ont peur, ce n'est pas la première fois qu'on le dit, les gens n'ont pas envie d'être sur la blacklist de Régis Labeaume», a martelé la chef. 
L'homme de confiance de Mme Guérette dans La Haute Saint-Charles est «engagé pour la justice sociale et le droit des travailleurs», a-t-elle vanté. Denis Des Roches habite l'arrondissement depuis une trentaine d'années et possède une expérience dans le service à la clientèle et le monde syndical. 
M. Des Roches espère tabler entre autres sur la protection du lac Saint-Charles, le développement des pistes cyclables et l'amélioration de la mobilité urbaine dans le secteur. Il entend aussi se faire plus présent que le conseiller sortant, Steeve Verret, qu'il dit «absent à 60 % du temps au conseil de quartier».