Finaliste avec Vancouver-Surrey, Edmonton, Waterloo et Québec, la Ville de Montréal a remporté le premier Défi des villes intelligentes. Ce titre est assortie d’un montant de 50 millions $.

Défi des villes intelligentes: Montréal coiffe Québec et remporte les 50 millions $

La Ville de Montréal remporte les 50 millions $ du premier Défi des villes intelligentes, organisé par Infrastructure Canada avec sa proposition d’améliorer la mobilité et l’accès à l’alimentation. La Ville de Québec participait au concours avec son projet «Les inégalités sociales de santé : comprendre et intervenir autrement».

Finaliste des 50 millions $ avec Vancouver-Surrey, Edmonton, Waterloo, Québec proposait une approche holistique de neuf activités pour réduire les inégalités sociales en santé entre la Basse-Ville et la Haute-Ville.

«Les inégalités sociales de santé constituent un enjeu majeur auquel nous avons le devoir de nous attaquer. Si nous posons déjà des gestes en ce sens, nous pouvons assurément faire plus et surtout faire mieux. Comment? En mobilisant les forces vives du milieu, en établissant des partenariats novateurs, en élaborant des solutions créatives, en mettant sur pied des projets audacieux, en plaçant l’intelligence collective et numérique au service de nos citoyens», avait écrit, le maire de Québec, Régis Labeaume dans le dossier de candidature de la ville de Québec.

La Ville de Québec avait également choisi de travailler en étroite collaboration avec l’Université Laval, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale, la Nation huronne-wendat, l’Institut national d’optique, l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, le CHU de Québec-Université Laval, l’Institut national de santé publique, l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux, Québec International, Alliance santé Québec, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches et Centraide Québec et Chaudière-Appalaches pour l’élaboration de ce projet.

Au cours des prochaines semaines, la Ville entend réunir ses partenaires afin de procéder au bilan et poursuivre les discussions quant au déploiement de sa vision de ville intelligente pour la santé durable des citoyens de Québec. «L’Université Laval nous a fait innover et nous a apporté un regard neuf sur notre ville. On n’ira pas aussi vite, mais on va continuer à avancer pour diminuer les inégalités sociales en santé», a souligné le conseiller municipal responsable du dossier ville intelligente à la Ville de Québec, Pierre-Luc Lachance, qui rencontrera le 29 mai, François William Croteau, maire de l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie et responsable au comité exécutif de la Ville de Montréal de Ville intelligente, technologie de l’information et l’innovation.  

«Nous restons engagés pour réduire les inégalités sociales. Le concours nous a permis de développer un comité de partenaires et nous avons l’ambition de poursuivre dans ce sens-là», a mentionné le vice-recteur aux affaires externes, internationales et à la santé de l’Université Laval, Rénald Bergeron. 

Jumeau numérique en 3D

Parmi les neuf activités proposées, la Ville de Québec a l’ambition de créer un jumeau numérique en 3D. La ville va être scannée pour reproduire en 3D l’ensemble des bâtiments et des trottoirs pour analyser les éléments qui contribuent ou nuisent à la santé des citoyens. L’activité s’inscrit dans les objectifs du Plan directeur d’aménagement et du développement (PDAD) de la Ville de Québec.

«L’utilisation de jumeau numérique se fait beaucoup dans le milieu industriel. Ça va nous permettre d’avoir une connaissance pointue de la ville et de pouvoir faire ensuite des effets d’implantation de différents aménagements avec des simulations dans le jumeau numérique et prendre les meilleures décisions par la suite», a expliqué M. Lachance. 

Infrastructure Canada a également remis, mardi, un prix de cinq millions $ à la ville de Bridgewater en Nouvelle-Écosse et deux prix de 10 millions $ aux collectivités du Nunavut ainsi qu’à la Ville de Guelph et au comté de Wellington (Ontario).