La Ville veut créer une unité entre Limoilou et le quartier de la Pointe-aux-Lièvres. Une somme de 5 millions $ servira à construire une passerelle cyclopiétonne en bois sur la rivière Saint-Charles.

Décontamination et nouveau lien cyclable pour les écoquartiers

Le gouvernement du Québec octroie 23,5 millions $ à la Ville de Québec pour décontaminer les terrains des écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et D’Estimauville. L’enveloppe permet aussi la construction d’une passerelle cyclopiétonne pour relier Limoilou et Pointe-aux-Lièvres.

Le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, en a fait l’annonce lundi, au nom de son collègue, Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales. «Ces investissements témoignent de la volonté de notre gouvernement d’assurer la vitalité et l’attractivité de la ville», a lancé M. Proulx, soulignant que la subvention était attribuée en raison du statut particulier de Québec comme capitale nationale.

Le maire Régis Labeaume estime que cet argent permettra de franchir une autre étape dans la revitalisation de ces deux quartiers. Dans le cas de Pointe-aux-Lièvres, des projets comme la tour en bois Origine et les écopropriétés Habitus ont déjà levé de terre. Mais il reste toujours des terrains à décontaminer le long de l’autoroute Laurentienne en prévision e la construction d’autres projets d’habitation. 

La décontamination pour le projet D’Estimauville du secteur Beauport touche les terrains de l’ancien dépôt à neige. À cet endroit, le développement résidentiel n’est pas encore commencé.

Passerelle cyclopiétonne

La Ville veut créer une unité entre Limoilou et le quartier de la Pointe-aux-Lièvres. Des 23,5 millions $, 5 millions $ serviront à construire une passerelle cyclopiétonne en bois sur la rivière Saint-Charles, qui reliera la 8e Rue, près du Parc à l’Anse-à-Cartier, et le parc près de l’écoquartier. «Nous possédons déjà une emprise du côté de Limoilou, le passage Anderson, qui permettra aux citoyens de l’écoquartier de fréquenter les commerces de la 3e Avenue», a expliqué le maire.

Il souhaite compléter les plans et devis dès cette année pour entamer la construction l’an prochaine. La mise en service de la passerelle est prévue pour 2020.