De l’argent pour les sentiers de motoneiges et de VTT

Des clubs de motoneigistes et d’adeptes de véhicules tout-terrain de la Capitale-Nationale se partageront 454 211 $ pour pérenniser les sentiers et renforcer la sécurité des usagers. En Chaudière-Appalaches, une somme de 1 057 894 $ a également été accordée.

L’argent provient du Programme d’aide financière temporaire de 10,2 millions $ mis sur pied par le ministère des Transports du Québec. Il s’ajoute aux 2,3 millions $ provenant des revenus d’immatriculations qui sont remis annuellement aux clubs de véhicules hors route pour l’entretien des infrastructures.

«Plus ça allait, plus les demandes affluaient et on n’était pas capables de répondre avec les programmes réguliers», a motivé mardi la ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay.

Mario Gagnon, président de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, estime qu’une mise à niveau complète des sentiers nécessiterait 40 millions $, mais il se réjouit du bond en avant que permettra cette ronde de subventions.