Le secteur de la Montée du Golf, à Lac-Beauport, a été l’un des plus touchés par la tempête tropicale alors que des arbres ont été complètement déracinés.

De forts vents font des ravages à Lac-Beauport

La tempête automnale qui a balayé plusieurs régions du Québec lundi a amené avec elle de vents violents de plus de 90 km/h de plus qui ont provoqué des pannes d’électricité et causé des dommages un peu partout en province.

Dans la région de Québec, le secteur de la Montée du Golf, à Lac-Beauport, a été l’un des plus touchés alors que des arbres ont été déracinés et que des abris d’auto temporaires ont été emportés par le vent. Les employés municipaux s’affairaient encore, en fin d’après-midi, à retirer les arbres qui bloquaient le chemin.

Le directeur général de Lac-Beauport, M. Richard Labrecque, a cependant indiqué qu’aucune résidence n’avait été endommagée par ces forts vents.

Nombreuses pannes

La tempête automnale a été provoquée par une intense dépression provenant de la Nouvelle-­Angleterre et a causé, à partir de 2h lundi matin, des chutes de branches et d’arbres sur le réseau d’Hydro-Québec.

Des équipes de monteurs de la société d’État ont travaillé toute la journée pour rétablir le service dans les secteurs touchés par les pannes. En soirée lundi, quelque 1600 pannes paralysaient encore une partie du réseau et plus de 120 000 clients d’Hydro-Québec étaient toujours privés d’électricité.

Les pompiers de Québec et de Lévis ont été occupés durant une bonne partie de la journée également en raison de nombreux appels concernant des arbres et des branches tombés sur les fils électriques, des arbres déracinés et des abris d’autos soufflés par le vent.