David Lemelin, chef de Démocratie Québec durant la campagne électorale municipale

David Lemelin n'est plus en poste à la Fédération des comités de parents

David Lemelin, ex-chef de Démocratie Québec, n'est plus à l'emploi de la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ), dont il était le conseiller aux communications.
L'information a été confirmée au Soleil samedi matin. «M. Lemelin n'est plus à l'emploi, et c'est la seule chose que je peux vous dire», s'est borné à affirmer Jonatan Légaré, qui assure désormais les fonctions de M. Lemelin à la FCPQ.
Sur le site Web de la Fédération, plus de traces du principal adversaire du maire Régis Labeaume aux élections du 3 novembre 2013. Le dernier communiqué de presse de la FCPQ signé par David Lemelin date du 12 mars 2014.
Selon deux sources anonymes citées dans le Journal de Québec, M. Lemelin ne serait plus en poste depuis le 20 mars. Elles ajoutent que de mauvaises relations avec ses supérieurs, de l'absentéisme et une récente gaffe majeure au travail - dont les détails ne sont pas exposés - auraient mené à son départ. Aucune de ces informations n'a été confirmée par la FCPQ, prétextant qu'il s'agit «d'un dossier de ressources humaines» et non pas d'intérêt public.
«C'est faux», dit Lemelin
Joint par Le Soleil, M. Lemelin n'a pas commenté l'affaire, se contentant de nier catégoriquement les allégations expliquant sa cessation d'emploi. «C'est faux», a-t-il seulement tranché.
Dans une entrevue exclusive avec Le Soleil publiée le jour présumé de son départ de la FCPQ, le 20 mars, David Lemelin annonçait qu'il quittait la chefferie de Démocratie Québec. Il affirmait vouloir se consacrer à des projets personnels et prendre du recul avant de songer à faire un retour en politique.