Daniel Gélinas remplacera le directeur général Philippe Sauvageau qui a été suspendu mardi le temps qu’une firme comptable externe se penche sur ses dépenses et ses pratiques.

Daniel Gélinas nommé dg par intérim du Salon du livre de Québec

Daniel Gélinas passe au Salon du livre du Québec. L’ancien grand manitou du Festival d’été de Québec est le nouveau directeur général par intérim.

Daniel Gélinas passe au Salon du livre du Québec. L’ancien grand manitou du Festival d’été de Québec est le nouveau directeur général par intérim.

M. Gélinas remplacera le directeur général Philippe Sauvageau qui a été suspendu mardi le temps qu’une firme comptable externe se penche sur ses dépenses et ses pratiques, indique le conseil d’administration du Salon du livre de Québec (SILQ) dans un communiqué publié en fin de journée jeudi.

Dans le cadre de ce mandat à temps partiel, M. Gélinas veillera à la gestion des affaires courantes du Salon. Il n’agira toutefois pas comme porte-parole de l’organisation», peut-on lire. «Rappelons que Philippe Sauvageau est suspendu de ses fonctions le temps d’éclaircir les allégations entourant sa gestion de l’organisation.»

Selon un reportage paru lundi dans Le Journal de Québec, Philippe Sauvageau aurait multiplié les voyages coûteux au Bénin, en Afrique. En 12 ans, il s’y serait rendu à neuf reprises aux frais du Salon du livre, qui reçoit environ 290 000$ en subventions annuellement.

La firme Mallette a ainsi été mandatée pour faire la lumière sur les gestes reprochés à M. Sauvageau. 

Selon le conseil d’administration du SILQ, les vérifications de la firme porteront sur les dépenses de voyages et de représentation de M. Sauvageau, sur sa rémunération globale ainsi que sur «le(s) contrat(s) de sous-traitance avec la conjointe de M. Sauvageau».

«De plus, toujours dans l’optique d’avoir le portrait le plus juste possible de la situation, un mandat d’enquête administrative s’ajoutera aux mesures mises en place», indique aussi le conseil dans le communiqué.

John R. Porter et Francine Grégoire

Le Salon du livre comptera sur un comité formé de John R. Porter et Francine Grégoire. «Le processus de vérification relèvera de ce comité aviseur spécial qui fera ensuite rapport au conseil d’administration quant aux résultats des enquêtes et aux suivis à donner. Ce comité veillera également à revoir la gouvernance de l’organisation dans une perspective de transparence et de saine gestion.»