Saint-Roch Expérience battait son plein samedi après-midi sur la rue Saint-Joseph.

Couronné de succès, Saint-Roch Expérience teste l'international

Après une première présentation à succès, Saint-Roch Expérience a relevé la barre cette année, alors que l'organisation se réjouit que les ajustements apportés à la formule de l'événement qui combine musique, arts et gastronomie fonctionnent bien.
L'un des plus gros défis que devaient surmonter les organisateurs, cette année, aura été de fusionner la musique et la bouffe, a expliqué le directeur à la programmation chez 3E, Louis Bellavance. «Il fallait que les deux se vivent dans le même élan. Et il fallait que dans le même élan, la personne rentre dans un lieu de diffusion», a-t-il illustré.
Des grillades...
...aux desserts!
Les organisateurs pensent avoir atteint leur objectif. Sur la rue Saint-Joseph, bondée de monde samedi après-midi au passage du Soleil, il était difficile de se frayer un chemin. L'odeur des grillades envoûtait les visiteurs qui, pour la plupart, avaient un verre de bière à la main. Presque tous les commerçants de l'artère du quartier Saint-Roch avaient sorti barbecues, tables et bouffe pour faire goûter leurs spécialités. 
Des artistes locaux se sont aussi produits ça et là, dans des endroits parfois inusités. À l'épicerie Intermarché, un duo guitare-voix jouait au plaisir des dizaines de curieux assis par terre ou debout qui écoutent.
La musique aura donné le goût de danser à certains!
«On essaye. Il y a toujours un petit stress à sortir des sentiers battus. Le fait que 3E soit une organisation solide nous permet de prendre des risques», a confié M. Bellavance. Saint-Roch Expérience est en quelque sorte un laboratoire pour l'équipe de 3E, qui s'occupe entre autres de l'organisation du Festival d'été de Québec. 
«À quelque part, on savait qu'on n'avait pas trouvé tous les réglages. Mais là, on se rapproche», a-t-il ajouté, satisfait d'avoir réussi à faire de l'événement une fête de plus grande envergure.
Hausser le calibre 
Et ce n'est pas tout. Saint-Roch Expérience n'a rien d'une fête de quartier; 3E veut mener l'événement à un calibre supérieur. Dimanche, le jeune rappeur aux origines sénégalo-guinéennes MHD foulera la scène de l'Impérial Bell, signe que les organisateurs essaie d'ouvrir un volet international à l'événement. «On est très choyé de le recevoir. On réfléchit présentement si Saint-Roch Expérience est voué à être quelque chose de local ou plutôt tourné vers l'international», a souligné M. Bellavance.
Si cette réflexion sera menée au cours des prochaines semaines, Louis Bellavance souligne la collaboration de la Société de développement commercial de Saint-Roch et celle des commerçants de la rue Saint-Joseph qui n'ont pas hésité à embarquer. 
«Le bilan provisoire de l'année un, c'est un gros sourire!» avait conclu Louis Bellavance l'an dernier. Celui de l'année deux, «c'est un très gros sourire!» a-t-il dit spontanément.