Deux réservoirs hauts de 15 mètres et de 27 mètres de diamètres seront d'ici l'automne entièrement recouverts d'une fresque en trompe-l'oeil, reproduction géante d'une photo d'époque de l'Anse à Tibbits.

Coup d'oeil sur la fresque en trompe-l'oeil de Valero

Ceux qui passent sur la piste cyclable près des installations de la raffinerie Jean-Gaulin peuvent voir que les fresques promises par l'entreprise Énergie Valero pour embellir le secteur sont commencées.
Deux réservoirs hauts de 15 mètres et de 27 mètres de diamètres seront d'ici l'automne entièrement recouverts d'une fresque en trompe-l'oeil, reproduction géante d'une photo d'époque de l'Anse à Tibbits.
Jeudi déjà, la fresque naissante emballait le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. «J'ai vu ce qu'ils sont en train de déployer et ça vaut le détour», a-t-il commenté, se réjouissant de l'implication de Valero. «Même les grandes entreprises participent aussi à cette volonté collective d'améliorer la qualité de vie en bordure du fleuve.»