Le Soleil
Le maire Gilles Lehouillier a indiqué que le nouveau règlement sur la gestion contractuelle permettrait aussi à la Ville de promouvoir certains principes, notamment la transparence, la mise en concurrence comme fondement du processus de rotation des cocontractants et le traitement intègre et équitable des concurrents.
Le maire Gilles Lehouillier a indiqué que le nouveau règlement sur la gestion contractuelle permettrait aussi à la Ville de promouvoir certains principes, notamment la transparence, la mise en concurrence comme fondement du processus de rotation des cocontractants et le traitement intègre et équitable des concurrents.

Contrats de gré à gré: Lévis va moins loin que ce qui est permis par la loi

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
En limitant à moins de 75 000 $ les contrats de service professionnels et à moins de 50 000 $ les autres contrats pour des biens et services qui peuvent être accordés de gré à gré, la Ville de Lévis a choisi d’aller moins loin que ce que lui permettait la loi qui reconnaît maintenant les municipalités comme des gouvernements de proximité.