La conseillère Suzanne Verreault

Conflit d'intérêts: la conseillère Suzanne Verreault blanchie

La Commission municipale du Québec blanchit la conseillère d'Équipe Labeaume Suzanne Verreault après une plainte pour conflit d'intérêts déposée par un citoyen il y a près de deux ans.
À l'hiver 2012, un citoyen a utilisé la ligne téléphonique mise sur pied par la Ville pour signaler des fraudes ou des inconduites. Le citoyen se plaignait que Mme Verreault, aussi présidente de l'arrondissement de La Cité-Limoilou, avait acheté un condo de la phase un d'un projet immobilier rue Mont-Thabor au coin de la 18e Rue du promoteur Concept St-Laurent.
Or, le promoteur était à ce moment toujours en discussion avec la Ville pour la phase deux du projet. Mme Verreault a par la suite déclaré son intérêt. Mais le citoyen qui a déposé sa plainte se demandait si l'élue avait pu profiter de son statut.
Près de deux ans plus tard, la Commission municipale estime que Mme Verreault a bien agi, notamment en ayant reçu un avis juridique favorable et en ne votant pas sur les règlements touchant ce dossier.
«Je suis soulagée et contente parce que quand ça vient toucher ton intégrité, c'est très difficile», a commenté la conseillère lundi. «Mais j'ai toujours su que j'avais bien agi et que je n'avais rien à me reprocher.»