L'oeuvre Codex Populi, c'est son nom, est composée d'un mat incliné de 23 mètres auquel est accroché, se mouvant au gré du vent, 25 colliers qui soutiennent 9520 crochets suspendus dans les airs.

Codex Populi: un legs de 500 000$ du fédéral

Pour le 150e du Canada, Ottawa offre un cadeau de taille à la Ville de Québec inauguré, lundi, dans le cadre du 409e anniversaire de la cité de Champlain. La création de l'artiste de Québec, Ludovic Boney, rend hommage à la Conférence de Québec de 1864 qui a mené à la Confédération de 1867.
Codex Populi, c'est son nom. L'oeuvre est composée d'un mat incliné de 23 mètres auquel est accroché, se mouvant au gré du vent, 25 colliers qui soutiennent 9520 crochets suspendus dans les airs. Elle est installée sur la façade nord de l'édifice qui donne sur la côte de la Fabrique.
Les crochets symbolisent les décisions politiques et fondatrices prises lors de la Conférence de Québec.
Les crochets symbolisent les décisions politiques et fondatrices prises lors de la Conférence de Québec. «Ça représente la voix du peuple», explique la conseillère Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif, responsable de la culture, du patrimoine et de l'aménagement du territoire. «C'était de mise pour un projet d'art public qui est quand même sur le terrain de l'hôtel de ville de faire référence à la démocratie.»
Le créateur, Ludovic Boney, invite les gens à prendre le temps d'observer l'oeuvre sous différents angles pour bien l'apprécier. L'intégration sera complétée seulement une fois terminés les rénovations et l'aménagement de sur la façade nord de l'hôtel de ville, prévient Mme Lemieux.
L'oeuvre rappelle aussi les colliers offerts par les autochtones. «On trouvait que c'était intéressant de faire un rappel historique de la nation autochtone qui est très présente à Québec avec Wendake», ajoute la vice-présidente.
La Conférence de Québec est la plus importante des trois conférences ayant mené à la création de la Confédération. C'est au cours de cet événement qu'ont été élaborées les règles de fonctionnement du Canada. Celles-ci ont pris forme en 72 résolutions, les Résolutions de Québec. Traduites en texte de loi, elles deviendront par la suite l'Acte de l'Amérique du Nord britannique, qui correspond aujourd'hui à la Loi constitutionnelle de 1867.