Le Centre Jean-Marie-Roy

Centre Jean-Marie-Roy: pas de décision définitive

L'avenir du centre communautaire Jean-Marie-Roy est entièrement entre les mains du futur conseil municipal de Saint-Augustin, qui sera élu en novembre.
La conseillère municipale France Hamel a tenu à répliquer jeudi au maire Sylvain Juneau, en soutenant que le feu vert donné aux rénovations par son équipe cette semaine n'a rien de définitif. «Il fait peur aux citoyens. Le contrat à l'entrepreneur ne sera pas donné avant le 21 novembre 2017, alors les nouveaux élus auront tout le loisir d'arrêter ou non les rénovations», explique-t-elle en entrevue au Soleil.
Mme Hamel et les quatre autres conseillers de l'équipe de l'ex-maire Marcel Corriveau souhaitent que Saint-Augustin conserve ce centre, que 3000 personnes fréquentent chaque semaine et qui comprend entre autres des gymnases, une bibliothèque et une salle de spectacles.
Selon Mme Hamel, ce centre n'est pas «un hangar de fond de cour». Il a plutôt une valeur architecturale et est très utile pour la population. Même si elle et son équipe ne se présentent pas aux prochaines élections, elle souhaite que la population ait l'heure juste sur la qualité de ce centre.