La reine du Carnaval, Mélissa Dumont, duchesse Des Rivières

Carnaval de Québec: les duchesses en renfort

Les duchesses du Carnaval 2016 n'échapperont pas à la crise financière dans laquelle se trouve l'organisation. Finie la mise sur pied d'un événement original dans leur duché respectif, les sept futures ambassadrices agiront plutôt cette année comme chefs de file de la vente de bougies.
Mahée Paiement
«On ramène les duchesses cette année à leur essence première : la vente des bougies», indique Alain April, président du conseil d'administration du Carnaval de Québec. «Le nerf de la guerre, c'est la vente, d'aller chercher des revenus. On ne peut pas toujours demander au gouvernement et aux corporations privées de s'impliquer. Pour nous, la vente de bougies, la vente d'effigies, c'est ce qui va nous démontrer comment les gens aiment leur carnaval.»
Retour en arrière pour ces jeunes femmes, qui se concentraient sur l'entrepreneuriat depuis le lancement de la nouvelle mouture des duchesses? Pas du tout, répond M. April, parlant plutôt d'une «évolution» de leur rôle au sein de la fête hivernale. «C'est des jeunes femmes d'affaires qui vont venir participer à la vente de bougies dans leur duché, tout simplement.»
Les candidates ont jusqu'au 24 septembre pour soumettre un projet visant à mousser la vente de la bougie. «Elles auront à se démarquer par l'originalité de leurs stratégies de communication, de vente, de recrutement et de mise en marché. [...] Le projet devra être mobilisateur et contribuer au rayonnement et à la vente de la bougie dans leur duché», mentionne l'organisation dans un communiqué de presse.
Les duchesses seront dévoilées le 8 octobre au Centre Vidéotron, avant un match des Remparts.
Mission commerciale à Paris
Les candidates sélectionnées participeront à une mission commerciale à Paris visant à faire rayonner la fête, mission rendue possible grâce à la collaboration de Groupe Voyages Québec. «Vous connaissez la situation financière du Carnaval. Il n'y aurait pas eu de voyage pour les duchesses sans Groupe Voyages Québec», admet M. April.
La comédienne et femme d'affaires Mahée Paiement sera à la barre du jury du concours des duchesses du Carnaval 2016. Fière d'avoir été approchée pour présider le jury, elle indique être à la recherche de «femmes ultradynamiques, passionnées, déterminées» et dit souhaiter voir «une étincelle dans les yeux» des candidates.
La femme d'affaires mentionne vouloir ajouter «un petit côté glam au concours», mais rappelle que le physique des candidates ne fait pas partie des critères de sélection.
Malgré les difficultés financières du Carnaval, la présence des duchesses en 2017 n'est pas remise en question pour le moment, confirme Alain April. Rappelons que l'organisation a récemment annoncé qu'elle procéderait à une vaste refonte de la fête hivernale pour 2017. «Même si tout est sur la planche à dessin, il y a des choses qu'on considère qu'on ne peut pas toucher. [...] Au moment où on se parle, le concours des duchesses est un incontournable», indique M. April.
L'initiative des rues carnavalesques pourrait quant à elle être appelée à changer, et ce, dès cette année. «C'est sûr qu'il va y avoir des rues carnavalesques dans l'édition 2016», assure le président du C. A. «Est-ce qu'elles vont toutes être là, peut-être pas. Est-ce qu'on va en cibler quelques-unes, peut-être.»
L'organisation précise qu'elle est à la recherche de jeunes femmes d'affaires dynamiques et déterminées, qui seront choisies notamment par la comédienne et femme d'affaires Mahée Paiement. Flattée d'avoir été approchée pour présider le jury, elle se dit à la recherche «d'une étincelle dans les yeux» des candidates.
Les candidates ont jusqu'au 24 septembre pour présenter leur candidature. Les duchesses seront dévoilées le 8 octobre au Centre Vidéotron, tout juste avant le match des Remparts.
Plus de détails à venir...