La direction de la Société de transport de Lévis a indiqué, par voie de communiqué jeudi soir, que le chauffeur d'autobus a eu un «comportement inacceptable mettant en danger la sécurité de la clientèle, du public et de sa propre personne».

Capacités affaiblies: le chauffeur de la STLévis congédié

Le chauffeur de la Société de transport de Lévis (STLévis) qui avait été arrêté le 9 février pour conduite avec les capacités affaiblies a été congédié au terme de l'enquête.
C'est un passager de l'autobus Lévisien 2, qui assure la liaison entre Lévis et Québec, qui avait prévenu les policiers vers 22h, alors que l'autobus se trouvait sur le pont de Québec.
Le chauffeur fautif, dans la soixantaine, avait été arrêté par la police de Québec et par la Sûreté du Québec après avoir échoué à l'alcootest à deux reprises. Il avait alors été suspendu sans solde le temps que la STLévis fasse enquête.
La direction de la Société de transport de Lévis a indiqué, par voie de communiqué jeudi soir, que le chauffeur d'autobus a eu un «comportement inacceptable mettant en danger la sécurité de la clientèle, du public et de sa propre personne».
Michel Patry, le président de la Société de transport de Lévis, ajoute que «la sécurité des passagers est une priorité capitale pour la STLévis et que de tels comportements ne peuvent être tolérés». La STLévis a toutefois tenu à préciser qu'elle faisait pleinement confiance à son personnel pour assurer un service de qualité et sécuritaire pour l'ensemble des passagers.
Au moment de l'incident, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, avait lui aussi dénoncé les agissements du chauffeur, promettant que des «mesures seraient prises à son endroit».