Geneviève Hamelin

Cancer: la conseillère Geneviève Hamelin absente jusqu’en mars

Absente depuis l’été pour combattre un cancer du sein, la présidente du conseil municipal, Geneviève Hamelin, ne reviendra pas à l’hôtel de ville de Québec avant le 12 mars.

«Madame la conseillère Geneviève Hamelin a un motif sérieux et hors de son contrôle, tel qu'indiqué par son médecin dans des certificats médicaux, indiquant qu'elle ne peut pas se présenter au travail avant le 12 mars 2020», lit-on dans un document municipal diffusé jeudi. Son combat contre la maladie, annoncé en août par la Ville, se prolongera donc.

Sauf que la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités oblige les élus municipaux à se présenter au travail sous peine de perdre leur poste. «Le mandat d'un membre du conseil qui a fait défaut d'assister aux séances du conseil pendant 90 jours consécutifs prend fin à la clôture de la première séance qui suit l'expiration de cette période, à moins que le membre n'y assiste.»

La conseillère municipale du district de Maizerets-Lairet ne pourra pas respecter cette obligation légale. Ses collègues peuvent cependant prolonger le délai lorsque la raison de l’absence est bonne : «Toutefois, le conseil peut décréter que n'entraîne pas la fin du mandat du membre son défaut d'assister dû à un motif sérieux et hors de son contrôle et ne causant aucun préjudice aux citoyens de la municipalité ou, selon le cas, du district électoral ou du quartier.»

Les membres du comité exécutif viennent donc de prolonger le congé de maladie de l’élue.