Le quai Paquet 
Le quai Paquet 

Camps de jour: Lévis pourra répondre à 80% des demandes

Le maire Gilles Lehouillier avait de bonnes nouvelles, jeudi, pour les parents désirant inscrire leurs enfants dans un camp de jour, cet été, à Lévis. La Ville pourra répondre à 80 % des demandes. Seule ombre au tableau, elle ne pourra offrir de services de garde avant et après les activités.

«En date d’aujourd’hui, nous avons comblé 77 % des demandes», a indiqué le premier magistrat. «Et nous sommes convaincus que ce chiffre atteindra le 80 % au cours des prochains jours. Ce taux de réponse place Lévis dans le peloton de tête parmi les municipalités comparables. Ainsi un minimum de 5887 semaines seront comblées, soit 1476 semaines de plus que ce qui avait été prévu avec le ratio d’un moniteur pour cinq enfants. Cette nouvelle offre permettra de desservir un minimum de 141 enfants de plus par semaine pour un total de 841 jeunes par semaine.»

On se rappellera qu’il y a deux semaines à peine, la Ville de Lévis, qui devait composer avec des règles plus strictes de la Santé publique, avait annoncé qu’elle ne pourrait répondre qu’à 60 % des demandes de places en camps de jours. Les camps commenceront à 8h15 et les enfants seront pris en charge par leur animateur. Ils se termineront à 16h45.

«Des modifications aux horaires ont dû être apportées parce que le volet service de garde, qui demande des ratios d’enfants élevés en début et en fin de journée, n’est pas autorisé par la santé publique. On ne peut pas faire de rassemblements d’enfants dans un même lieu.»

Le maire de Lévis a profité de son point de presse pour annoncer les dates d’ouvertures de nouvelles installations sportives comme ses piscines extérieures (29 juin), ses jeux d’eau et la fontaine du Quai Paquet (19 juin), ses terrains de soccer et de baseball (13 juin) et ses terrains de pétanque (19 juin). Ces sites s’ajoutent aux terrains de tennis, son terrain de pickleball et aux blocs sanitaires des grands parcs urbains.

Autre bonne nouvelle, les modules de jeux situés dans les différents parcs de la ville seront tous accessibles. Mais comme ils ne l’ont pas été pendant plusieurs semaines, les équipes de la Ville sont présentement à compléter les tournées d’inspection et les réparations de bris sur certains modules. 

«On fera cependant appel à la responsabilisation de la population. Les gens devront assurer eux-mêmes le nettoyage des équipements avant l’utilisation de ceux-ci par leur enfant. En ce sens, nous suivons la tendance et les recommandations de l’Union des municipalités. On dit que tout le rétablissement des activités est une responsabilité partagée. S’il y a un endroit où on demande la participation de la population, c’est au niveau de l’utilisation des modules de jeux pour nous éviter des coûts faramineux. Mais je pense que notre population est responsable et je suis convaincu qu’avec la collaboration que l’on a reçue jusqu’ici, je pense que ça va être faisable.»

Achat local

La Ville de Lévis a aussi dévoilé son programme d’achat local, afin d’aider ses commerçants à relancer leurs activités en ce retour de pandémie. «On a fait une consultation soutenue au cours des derniers mois auprès de 3700 entreprises lévisiennes et on a même formé des comités aviseurs en collaboration étroite avec les gens du milieu. La Ville répond maintenant aux demandes d’appui des entreprises en mettant de l’avant des outils innovants pour la reprise des activités commerciales.»

Le maire Lehouillier a ainsi annoncé que Lévis publierait un répertoire complet des commerces et services lévisiens par catégorie qui sera accompagné d’une carte interactive, un répertoire dans lequel 2000 entreprises ont déjà été répertoriées. Elle procèdera aussi au lancement d’un portail transactionnel (courantlevis.com/vivre/commerces) réservé aux entreprises de Lévis. Selon une étude, seulement 27 % des entreprises de la ville possédaient actuellement un site transactionnel.

«Nous allons déployer cette toile qui va permettre à nos commerçants, mais surtout à nos commerçants qui n’ont jamais pensé utiliser un site transactionnel ou qui n’ont pas le temps ou les énergies pour se doter d’un tel site, de profiter d’une plateforme de vente en ligne et de le faire à peu de frais. Pour la première édition de ce site transactionnel, la Ville de Lévis octroiera une aide financière qui permettra à la chambre de commerce d’offrir aux entreprises une gratuité pour les six premiers mois.»

Le maire Lehouillier  a ajouté que sa ville organiserait une campagne publicitaire originale et audacieuse, «Meilleur ici, meilleur à Lévis», dont le but sera d’encourager l’achat de biens et de services de la Ville de Lévis, mais aussi de mettre en valeur les nouveaux outils qui seront offerts. Toutes ces mesures s’ajoutent au programme d’aide financière pour les entreprises lévisiennes mis de l’avant en mars dernier et qui a reçu jusqu’ici 200 demandes d’aide. Finalement, Lévis privilégiera le plus possible l’achat local pour ses approvisionnements de biens et services à 100 000$ et moins.

«On a avantage collectivement à encourager nos entreprises afin de faciliter la reprise de leurs activités et de consolider notre économie», a rappelé le premier magistrat.