La Ville de Québec a priorisé l’ouverture massive des piscines extérieures.
La Ville de Québec a priorisé l’ouverture massive des piscines extérieures.

Camps de jour: des centaines d’enfants privés de baignade

L’été s’annonce caniculaire, et des centaines d’enfants qui fréquentent les camps de jour de la Ville de Québec n’ont accès à aucune piscine, les piscines municipales intérieures n’ayant pour la plupart pas encore été remplies.

Les trois enfants de Lili-Marion Gauvin Fiset fréquentent le camp de jour du parc Ferland. Comme la très grande majorité des piscines intérieures, celle du Centre communautaire Ferland n’a toujours pas été remplie depuis qu’elle a été mise hors service et vidée pendant la période de confinement en raison de l’arrêt de l’entretien. 

Les enfants du camp de jour du parc Ferland ne peuvent donc se rafraîchir qu’à raison de 30 minutes dans de petits jeux d’eau un jour sur deux, «ce qui est nettement insuffisant», alors que l’été s’annonce très chaud, estime la mère de famille. Selon elle, ses enfants rentrent du camp «épuisés et rouges tous les jours».

«Je pense aussi aux gens d’un secteur défavorisé qui n’ont pas de piscine à domicile et pas non plus de piscine de quartier cet été», ajoute celle qui a aussi une pensée pour les parents «contribuables» qui ont payé cet été une inscription à plein prix pour leurs enfants «qui n’ont accès à rien de ce qui assaisonne toutes les journées pour les camps de jour en temps normal», comme  les rassemblements, les sorties et la piscine. 

À la Ville de Québec, on explique que la décision a été de prioriser les piscines extérieures, dont la réouverture a été annoncée le 18 juin, et que celles-ci sont maintenant toutes fonctionnelles. 

«Ayant priorisé l’ouverture massive des piscines extérieures, la Ville s’attaque maintenant à l’ouverture progressive des piscines intérieures. L’arrivée des périodes de canicule et des restrictions concernant l’utilisation de l’eau potable au début du mois a cependant ralenti ce processus. Les piscines intérieures accueillant des PVE [Programmes Vacances-Été], dont celle du Centre communautaire Ferland, sont considérées en priorité de réouverture au cours des prochaines semaines», indique le porte-parole David O’Brien. 

Jusqu’ici, les deux seules piscines intérieures qui ont été rouvertes sont celles du Centre Lucien-Borne et la piscine Wilfrid-Hamel pour la simple et bonne raison qu’elles n’ont pas été vidées lors du confinement afin de ne pas assécher leurs toiles (toutes les autres piscines intérieures sont en céramique); leur réouverture a donc pu se faire en premier, explique encore M. O’Brien.

«La Ville a ouvert en priorité ces deux piscines pour les clubs de sports aquatiques, afin de permettre à ceux-ci de relancer leurs activités considérant que les PVE avaient déjà une exclusivité de 13h à 15h sur toutes nos piscines extérieures et qu’aucun autre endroit sur le territoire n’était disponible pour les clubs», indique le porte-parole de la Ville, précisant que ces deux installations n’offriront pas de bain libre public tant que les clubs ne pourront pas utiliser les autres piscines et ainsi libérer des plages horaires. Seul le PVE du Patro Laval a actuellement accès à des pages de baignade à la piscine Wilfrid-Hamel.

Comme la très grande majorité des piscines intérieures, celle du Centre communautaire Ferland n’a toujours pas été remplie depuis qu’elle a été mise hors service et vidée pendant la période de confinement en raison de l’arrêt de l’entretien.

Quant à la piscine Lucien-Borne, le PVE des Loisirs Du Faubourg a accès depuis seulement mardi à des plages de baignade d’une durée de deux heures trois jours par semaine, précise David O’Brien.

La Ville compte actuellement 20 piscines intérieures sur son territoire, auxquelles celle du YMCA s’ajoutera à l’automne. Ces piscines n’appartiennent pas toutes à la Ville, plusieurs relevant des centres de services scolaires ou d’organisations privées. La Ville a cependant des ententes d’utilisation, souvent liées aux bains libres. 

«Globalement, on compte sept PVE sur le site d’une piscine intérieure présentement fermée, dont la réouverture se fera dans les prochaines semaines. Cinq des PVE sur ces sites sur sept ont un jeu d’eau à proximité pour rafraîchir les jeunes, et un autre PVE se déplace à pied vers une piscine extérieure dans un parc à proximité», détaille le porte-parole de la Ville de Québec.