Sam Hamad et Régis Labeaume

«Bravo et merci, Sam», dit Labeaume

Régis Labeaume a chaudement salué le député démissionnaire Sam Hamad avec qui il a travaillé étroitement alors que ce dernier était ministre responsable de la capitale nationale. Le financement public pour la construction de l'amphithéâtre arrive au sommet des réalisations du ministre Hamad, selon le maire de Québec.
«Les budgets de développement économique, c'est l'oeuvre de Sam. On l'a tricoté ensemble. Le budget des grands événements, c'est Sam. Et lorsque j'ai réglé le financement pour l'amphithéâtre avec le premier ministre Jean Charest, j'avais Sam Hamad à côté de moi. On l'a fait ensemble», a dit M. Labeaume. Le maire de Québec n'avait jeudi que de bons mots pour l'ex-ministre qui tenait au même moment une conférence de presse confirmant sa démission ébruitée en matinée.
«Merci pour ce que tu as fait et la meilleure des chances pour l'avenir. J'ai adoré travailler avec ce gars-là. Il a la Ville de Québec dans le sang et il nous a apporté beaucoup de choses», ajouté M. Labeaume jeudi. On avait appris à se connaître, à mettre nos egos de côté.
Régis Labeaume n'a jamais caché combien il appréciait Sam Hamad redevenu simple député en avril 2016 dans la foulée d'une émission d'Enquête qui révélait l'existence de courriels de l'ex-ministre Marc-Yvan Côté faisant allusion à l'aide de «son ami Sam» pour le financement de l'entreprise Premier Tech.
«Pour être très honnête, je pense que tout le monde souhaite le retour de Sam Hamad», avait-il lancé en juin 2016. Plusieurs «leaders de la Ville de Québec» partageaient alors son opinion, avait-il révélé.
Près d'un an plus tard, M. Labeaume dit toutefois avoir une bonne relation avec le ministre responsable de la région, François Blais.
«François Blais s'est beaucoup amélioré. Je regarde comment il évolue et honnêtement, il a fait des pas de géants», a-t-il illustré. 
Salué à Saint-Augustin
Le départ de Sam Hamad n'a pas laissé indifférent non plus le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, ville où réside d'ailleurs le politicien démissionnaire.
«Sam Hamad a mené une brillante carrière en politique provinciale, ce qui ne l'a jamais empêché de se rappeler de sa ville, Saint-Augustin-de-Desmaures. Chaque fois que la Ville a eu besoin de lui, le citoyen Hamad a répondu présent»,  a dit le maire Sylvain Juneau. Nous tenons à le remercier et à lui souhaiter du succès dans ses projets.»
CINQ PROJETS MARQUANTS SOUS HAMAD
Quelques projets majeurs ont marqué le passage de Sam Hamad comme ministre responsable de la Capitale-Nationale 
› Place des canotiers
Place publique actuellement en construction dans le Vieux-Port au coût de 39 millions$
› Musée national des Beaux-Arts du Québec
Nouveau pavillon Pierre-Lassonde de 103 millions$ inauguré en juin 2016
› Amphithéâtre de Québec
Sam Hamad était aux côtés du maire de Québec Régis Labeaume lorsque le gouvernement de Jean Charest s'est engagé à financer l'amphithéâtre de 400 millions$ terminé en septembre 2015
› Le Super PEPS
Important complexe sportif à l'Université Laval ouvert en 2013 après un investissement de 81,5 millions$
› Promenade Samuel-De Champlain
Diverses phases dont la première a été inaugurée en 2008