L’anneau de glace des plaines d’Abraham est prêt à recevoir les adeptes du patinage en plein air.

Bonne qualité de glace sur les Plaines

L’anneau de glace des plaines d’Abraham a été pris d’assaut, jeudi, par les nombreux vacanciers et touristes qui souhaitaient profiter du soleil. Ce fort achalandage demande à l’équipe de Synerglace un entretien poussé pour garder la patinoire extérieure dans un bon état.

À vrai dire, il n’était guère possible de faire du ski du fond ou de la raquette sur les Plaines. La neige est glacée, et les pistes impraticables à cause des aléas de la météo des derniers jours.

Des conditions qui ont d’ailleurs demandé à l’équipe de Synerglace, gestionnaire de l’anneau de glace réfrigéré, un gros travail de maintenance pour offrir aux clients des conditions de patinage agréable.

L’auteure de ces lignes avait remarqué le 20 décembre de nombreux trous et des bosses à différents endroits lors d’une séance de patinage. Interrogé sur cette piètre qualité, le directeur des opérations de Synerglace, Patrick Couture, a expliqué que les premiers jours sont toujours un peu plus difficiles, le temps du rodage.

«À chaque ouverture, les défauts de la glace ressortent. Ce qui nous aide à avoir une belle glace, ce sont les patineurs et la Zamboni. Quand la glace reçoit les premiers coups de patin, la fausse glace ressort, elle fait des trous et des fissures, mais avec le temps, la glace devient de plus en plus belle.»

Au passage du Soleil, jeudi, la glace était effectivement belle et agréable à patiner malgré le fort achalandage. «On a l’avantage d’être réfrigéré. Malgré les redoux, notre glace reste belle. Elle est contrôlée par un système de réfrigération qui maintient la bonne température en tout temps», a souligné M. Couture.

En activité depuis cinq ans, l’anneau de glace attire de nombreux visiteurs qui sont satisfaits de la qualité de la glace d’une manière générale. «Ils l’ont échappé une fois l’an passé, mais deux jours plus tard, tout était correct. La température était très basse et il y avait eu de nombreux patineurs. Il y avait eu un problème avec le fond de la glace. Ils ont eu une panne de la génératrice aussi une fois, et ils avaient perdu la glace, mais sinon, c’est très bien entretenu», a affirmé Jean Lecourt, qui est équipé de patins de vitesse.

Du retard dans la préparation

La neige de novembre a un peu retardé le montage de la patinoire. Elle a ouvert le 15 décembre, mais il reste encore certaines choses à installer, comme les bancs. «Il a fallu enlever la neige, c’est un peu plus long, ça nous a donné un peu plus de trouble», a justifié le directeur des opérations.

Le Soleil a également remarqué des hearders, sorte de pompes au bord de la patinoire, sans aucune protection autour. Selon M. Couture, des bancs seront installés dessus. Il n’y a aucun danger pour les patineurs en attendant. «On a agrandi la terrasse, mis deux portes pour entrer au chalet et augmenté notre offre de service. On a mis un peu plus de temps pour monter le chalet, alors il reste quelques finitions, mais dans quelques jours, tout sera prêt.»

L’anneau de glace est ouvert de 10h à 22h tous les jours jusqu’au 15 mars. L’entretien de la glace se déroule de 12h à 12h30 et de 16h à 16h30. La patinoire sera fermée au public certaines journées pendant le Pentathlon des neiges.