Le ministre de l'Agriculture, Laurent Lessard, et le président de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, Serge Beaulieu, ont entaillé un érable pour marquer le lancement de la saison des sucres 2017.

Bois-de-Coulonge: retour de la populaire cabane à sucre

La populaire Cabane à sucre du Bois-de-Coulonge reprend du service pour la 14e saison. Dès samedi et pour trois fins de semaine, l'érablière urbaine accueillera des groupes scolaires et la population en général qui pourront en apprendre sur la fabrication des produits de l'érable.
La cabane entourée d'une cinquantaine d'érables entaillés a été le théâtre d'une nouvelle tradition jeudi avec la visite du ministre de l'Agriculture, Laurent Lessard, et du président de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, Serge Beaulieu. Les deux hommes ont entaillé un érable pour marquer le lancement de la saison des sucres 2017. 
Le temps pour le ministre et M. Beaulieu de souligner que cette industrie représente 10 000 emplois et 250 000 barils de sirop produits chaque année. L'an dernier, la vente de sirop a d'ailleurs atteint un sommet avec 111 millions de livres vendues, note la Fédération.
Du sucre et des jeux 
Au Bois-de-Coulonge, l'érablière relancée en 2004 a permis depuis d'amasser 350 000 $ au profit de la Fondation de l'école Saint-Michel, qui accueille une quarantaine d'enfants autistes en plus des enfants de ce secteur de Sillery.
Pour cette fin de semaine et les deux suivantes jusqu'au 9 avril, la population pourra se sucrer le bec avec tire d'érable, cornets et boissons chaudes. Il sera aussi possible de profiter d'un sentier d'interprétation sur l'acériculture, de jeux gonflables et de promenade en carriole. 
La tire d'érable en coûte 6 $ par personne ou 20 $ par famille de deux parents et deux enfants et 4 $ par enfant additionnel.