Bientôt un «plan d’urgence» pour le déneigement à Québec

Aux prises avec des quantités presque record de neige à gérer, la Ville de Québec planche actuellement sur un plan d’urgence qui devrait être dévoilé «dans les prochains jours», a annoncé mardi le maire Régis Labeaume.

«D’habitude, on ramasse 50 % de la neige et on en souffle 50%. Là [parce que les terrains avant ne peuvent plus en prendre plus dans plusieurs quartiers résidentiels] on ramasse 75 % et on souffle 25 %. Alors on est en train travailler sur plan urgence parce qu’on manque de place», a déclaré M. Labeaume en marge d’une conférence de presse sur la qualité de l’air à Québec.

En outre, si les dépôts à neige de la Ville n’ont toujours pas atteint leur pleine capacité, ce sera bientôt le cas de certains. «Celui qui est sur Henri-Bourassa, il va peut-être être plein en fin de semaine prochaine, mais les autres sont encore corrects», dit M. Labeaume.

Québec devra donc recourir à des dépôts à neige temporaire. Une annonce en ce sens, avec d’autres détails, devrait venir «d’une journée à l’autre», dit le maire.

Cela n’accélérera toutefois pas le rythme du déneigement. «Le problème en ce moment, ce n’est même pas le nombre de camions, ce sont les chauffeurs, dit M. Labeaume. Il y a une pénurie de main-d’œuvre dans cette industrie-là, et les normes font qu’un chauffeur ne peut pas conduire pendant plus que tant d’heures consécutives, alors ça vient empirer le problème. (…) Si on pouvait avoir tous les camions et tous les chauffeurs du Québec, on le ferait. Mais il neige aussi ailleurs...»

À LIRE AUSSI