Les travailleurs devront aussi retirer l’œuvre imposante de Micheline Beauchemin qui pend au cœur de la bibliothèque; «Il semble y avoir comme une pluie d'or» sera restaurée et entreposée pour être réinstallée dans la future construction.

Biblio Gabrielle-Roy: le grand déménagement commence [VIDÉO]

Une cinquantaine de travailleurs des bibliothèques de Québec sont mobilisés depuis lundi pour réussir le déménagement des quelque 180 000 documents disponibles à Gabrielle-Roy afin laisser le champ libre aux ouvriers qui métamorphoseront l’institution.

«On débute ce matin!» observe le directeur des lieux, Éric Therrien. «C’est un travail hors normes qui a une ampleur inégalée.»

Au cours du mois de juin, 125 000 documents seront classés, numérotés, mis en boîte et transférés au centre récréatif Saint-Roch où sera aménagée une bibliothèque temporaire durant le chantier de 42 millions $. Ces livres, disques et bandes dessinées seront entreposés au sous-sol de l’édifice de la rue du Pont; sur place, il faudra les demander aux commis qui iront les chercher pour la clientèle.

Le grand chambardement se poursuivra à partir de la fermeture de Gabrielle-Roy le 19 août. M. Therrien espère que son équipe sera alors en mesure d’empaqueter les 55 000 documents restants et de les classer sur les étagères de la rue du Pont; ceux-là seront accessibles directement aux usagers. Cette deuxième phase devra être complétée promptement pour que la succursale temporaire puisse accueillir ses premiers visiteurs en septembre.

Inaugurée en 1983, Gabrielle-Roy subira ensuite l’assaut des démolisseurs qui s’affaireront dès octobre, explique Mylène Gauthier, directrice de projets au Service de la culture, du patrimoine et des relations internationales. Mais il faudra avant retirer l’œuvre imposante de Micheline Beauchemin qui pend au cœur de la bibliothèque; Il semble y avoir comme une pluie d'or sera restaurée et entreposée, pour être réinstallée dans la future construction.

Au cours du mois de juin, 125 000 documents seront classés, numérotés, mis en boîte et transférés au centre récréatif Saint-Roch où sera aménagée une bibliothèque temporaire durant le chantier de 42 millions $.

Artothèque et administration

Soulignons que l’Artothèque cessera ses activités le 22 juillet et ne reprendra vie qu’à l’inauguration de la nouvelle bibliothèque Gabrielle-Roy en décembre 2021. Entre-temps, si vous avez une œuvre d’art à la maison, vous pourriez renouveler le prêt sans limites pour les deux ans.

Les quelque 40 employés de l’administration des bibliothèques de Québec, logés au 4e étage, devront aussi changer de lieu de travail durant les rénos. Une partie se retrouvera au sous-sol de la bibliothèque Charles-H.-Blais de l’avenue Maguire, les autres iront à Paul-Aimé-Paiement sur la 1re Avenue.

Pour les amateurs de statistiques: les «déménageurs» investiront environ 4000 heures pour remplir les 5760 boîtes de carton nécessaires à l’opération.

La bibliothèque Gabrielle-Roy serait la plus grande bibliothèque municipale au Québec. Depuis 1983, elle aurait reçu plus de 25 millions de visites.