Comme ce fut le cas pendant le Rendez-vous 2017, le secteur du Vieux-Port risque d'être congestionné lors des six soirs de présentations des feux

Après les voiliers, place aux Grands Feux!

«Ne pensez pas vous stationner devant la Place des canotiers à 20h45 mercredi. Prenez l'autobus», lance Élisabeth Farinacci, directrice générale des Grands Feux Loto-Québec, à 48 heures de la première présentation de l'année.
Comme ce fut le cas pendant le Rendez-vous 2017, le secteur du Vieux-Port risque d'être congestionné lors des six soirs de présentations des feux pyromusicaux précédées des soirées dansantes.
Le meilleur moyen de s'y rendre, souligne Mme Farinacci, sera d'utiliser les navettes. Sur la rive nord, chaque soir des Grands Feux, la navette 410 circulera toutes les 15 minutes, de 19h30 à 21h30, à partir du stationnement gratuit d'Hydro-Québec (rue De Celles) dans le secteur Lebourgneuf. Deux arrêts seront offerts sur la rue Dalhousie, aux intersections des rues Saint-André et du Marché-Champlain.
Sur la rive sud, la navette Paquet partira des Galeries Chagnon à Lévis, et permettra au public de se déplacer facilement vers le quai Paquet et la terrasse de Lévis. Autre contrainte, les soirs de spectacle, la navigation fluviale sera interrompue de 21h30 à 23h10, mais les plaisanciers pourront s'installer dans des zones sécuritaires réservées pour voir les feux.
Plusieurs endroits seront sonorisés pour admirer les feux au rythme de la musique et même participer à la danse à distance. Outre les deux lieux privilégiés que sont le quai Paquet et la Place des canotiers, la musique sera retransmise sur les terrasses de Lévis et Dufferin et à la radio au 102,9.
Si les feux sont gratuits pour tous à partir des places publiques, Mme Farinacci souligne que d'autres lieux offrent de vivre l'expérience autrement moyennant quelques dollars. C'est le cas sur les traversiers à quai à Québec et à Lévis (15 $/adulte, 8 $/6-17 ans, gratuit moins de 6 ans), l'Observatoire de la Capitale (20 $), au Café 47 du Musée de la civilisation (forfaits soupers), au Bistro Le Sam du Fairmont Le Château Frontenac (forfaits soupers et après-feux), au 23e du Hilton Québec (forfaits soupers) et avec les Croisières AML (différents forfaits payants).
Les feux et la danse se tiendront les mercredis et samedi jusqu'au 23 août, sauf le samedi 5 août pour ne pas interférer avec l'International des feux Loto-Québec de Montréal qui souligneront le 375e anniversaire de la métropole.
«Avec la danse, personne n'aura l'excuse de ne pas bouger», affirme la directrice générale en présentant les thématiques des six soirées organisées avec l'expertise scénique du producteur Richard Aubé et du danseur international Nicolas Bégin, fondateur de la compétition Hit The Floor.
HORAIRE
Mercredi 2 août : Disco et ambiance des années 1970. 
Mercredi 9 août : musique traditionnelle, gigues, rigodons. 
Samedi 12 août : country, danses en ligne, western. 
Mercredi 16 août : Hip-Hop. 
Samedi 19 août : danse sociale, valse, cha-cha, swing. 
Mercredi 23 août : latino, tango, salsa, rumba, mambo.
Deux firmes pyrotechniques se partageront les prestations dans le ciel. Les trois premiers soirs, avec le Groupe Fiatlux Ampleman, et les trois derniers, avec la firme Royal Pyrotechnie.