L’opposition officielle à la Ville de Québec a dévoilé mercredi les conclusions d’un sondage mené du 16 au 26 décembre dernier sur le Web par la firme CROP auprès de 500 personnes.
L’opposition officielle à la Ville de Québec a dévoilé mercredi les conclusions d’un sondage mené du 16 au 26 décembre dernier sur le Web par la firme CROP auprès de 500 personnes.

Appuis au tramway en chute, selon un sondage de Québec 21

Moins d’un citoyen sur deux est en faveur du projet de tramway de la Ville de Québec, selon un nouveau coup de sonde commandé par Québec 21.

L’opposition officielle à la Ville de Québec a dévoilé mercredi les conclusions d’un sondage mené du 16 au 26 décembre dernier sur le Web par la firme CROP auprès de 500 personnes. Celui-ci montre que seulement 46 % des répondants se disent en faveur du projet de 3,3 milliards $, alors que 54 % s’y opposent.

«Le seuil symbolique de 50 % n’est plus atteint avec ce nouveau sondage. C’est extrêmement significatif dans un projet de cette ampleur d’obtenir l’acceptabilité sociale et les données recueillies indiquent maintenant que l’administration Labeaume échoue à cet égard», a commenté le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, par voie de communiqué.

«Contrairement à ce que l’administration Labeaume véhicule depuis plusieurs semaines, les appuis au projet du tramway ont largement diminué depuis la parution du dernier sondage diffusé antérieurement. Il faut aussi souligner que le maire de Québec avait largué le SRB qui recueillait des appuis de 4 9 % à l’époque», a quant à lui souligné le conseiller municipal du district de Montmorency-Seigneurial, Stevens Mélançon.

L’opposition au projet de tramway est particulièrement significative chez les 35-54 ans, alors que 71 % des répondants se sont dit contre.

Quatorze pour cent des personnes sondées ont indiqué que leur opinion au sujet du tramway avait changé depuis un an.

«À la lumière de ces résultats, nous retenons que le projet de tramway n’obtient toujours pas l’accord de la population compte tenu du grand appui que les citoyens accordent à l’amélioration du transport en commun comparativement au faible taux de citoyens en faveur du projet de tramway», conclut dans un communiqué le conseiller municipal du district de Neufchâtel-Lebourgneuf, Patrick Paquet.