Appel à l’expropriation et à la démolition de l'ancienne boucherie Bégin [VIDÉO]

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste revient à la charge dans l’espoir que l’ancienne boucherie Bégin soit finalement éliminée. Il demande à la Ville d’exproprier le propriétaire et de démolir rapidement l’immeuble.

«Ça fait plus que 7 ans que la boucherie est laissée à l’abandon», rappelle Vincent Baillargeon, permanent au Compop. «Il y a un nouveau propriétaire dans le dossier. Mais les propriétaires changent et la situation reste pareille. Ça fait plus d’un an qu’il y a un nouveau propriétaire et, pareil comme l’ancien, il n’y a rien qui bouge.»

Il serait temps que la Ville reprenne possession du lot du 500, rue Saint-Jean, selon sa collègue Marie-Ève Duchesne. Pour en faire quoi? «Nous, on n’a pas de projet précis. En premier lieu, c’est de démolir et d’exproprier. Après ça, il pourra y avoir des consultations pour savoir qu’est-ce qu’on veut faire avec ce terrain-là exactement.»

«Il faut que ça appartienne à la communauté, ça a assez duré. Visiblement, les promoteurs n’arrivent pas à faire des projets.»

Selon Mme Duchesne, le propriétaire n’est pas en mesure de construire des copropriétés parce qu’il n’y aurait pas d’acheteurs. «Le quartier n’est pas fait pour un marché de condos, il y en a déjà assez dans le quartier. […] Dans le quartier, des condos, c’est saturé.»

En attente du propriétaire

La mairie dit, quant à elle, suivre le dossier et n’attendre qu’un signe de vie de l’entrepreneur. «La Ville est prête à délivrer le permis depuis longtemps», indique Audrey Perreault, conseillère en communication.

Elle ajoute : «La Ville effectue régulièrement des inspections du bâtiment afin d’assurer la sécurité sur les lieux. […] À ce jour, un avis d’infraction et un constat d’infraction pour mauvais entretien du bâtiment ont été transmis au nouveau propriétaire. Un jugement en faveur de la Ville a été rendu le 27 mars dernier.»

Malheureusement, le promoteur n’avait pas rappelé Le Soleil au moment d’envoyer cet article. Jean-Michel Munger a toutefois indiqué à ICI Radio-Canada et au Journal de Québec qu’il prépare une nouvelle version de son projet. Il affirme vouloir la dévoiler au cours des prochaines semaines.