Denis Blanchette, nouveau porte-parole du NPD dans la capitale nationale.

Anneau de glace : le NPD «abasourdi» par la position du ministre Lebel

«Il change son fusil d'épaule sur une pinotte.» Le député néo-démocrate de Louis-Hébert, Denis Blanchette, se dit «abasourdi» de la position du ministre Denis Lebel sur l'anneau de glace couvert.
«À sa place, je serais gêné. Ça sent l'improvisation à plein nez», a dénoncé le porte-parole du Nouveau Parti démocratique pour la région de Québec en entrevue au Soleil lundi matin.
En après-midi, M. Blanchette a soulevé la question du financement de l'anneau évalué à 97 millions $ à la Chambre des communes.
«On a appris, en plein durant les Jeux olympiques, que le nouveau Fonds Chantiers Canada ne financera pas les infrastructures sportives pour sport amateur. Quelle ironie! Le gouvernement a-t-il quelque chose de concret et de significatif à offrir à la ville de Québec pour son projet d'anneau de glace couvert?» a-t-il demandé lors d'un échange au Parlement.
Or, le député et secrétaire parlementaire pour l'Infrastructure, Peter Braid, a martelé la réponse de Denis Lebel: la Ville de Québec pourra piger les 32 millions $ pour l'anneau de glace couvert dans le fonds de la taxe sur l'essence. «On attend leur réponse», a-t-il expliqué.
Rien pour convaincre Denis Blanchette, qui ne comprend pas du tout l'argument du gouvernement Harper, selon lequel les projets permis dans le Fonds Chantiers Canada doivent viser le développement économique.
«Est-ce que ça va créer moins d'emplois parce que c'est pour le sport?» a demandé le député. Au contraire, estime M. Blanchette, cet investissement de 100 millions $ «créerait beaucoup d'emplois».
À ses yeux, ce revirement est un épisode de plus dans ce qu'il perçoit comme un manque d'implication du fédéral à Québec.
«Les conservateurs doivent éviter de gérer ce dossier avec le laisser-faire auquel ils nous ont habitués dans les dossiers du port de Québec, du pont de Québec, du Centre de recherche et de sauvetage et bien d'autres encore», a énuméré le néo-démocrate.