Actualités express

Rénovation de la Citadelle de Québec: «des appels d’offres, ça s’annule»

Interrogé jeudi matin sur la volte-face partielle de l’entrepreneur responsable des rénovations de la Citadelle de Québec, le maire Régis Labeaume a d’abord été surpris par la question. «Vous me l’apprenez, je ne le savais pas», a-t-il indiqué au journaliste de Radio-Canada, qui avait révélé en début de journée que la majorité des travaux de restauration serait finalement effectuée avec de la pierre d’origine, le grès vert de Sillery, plutôt qu’avec la pierre américaine Bluestone. Cette dernière serait toutefois utilisée pour la première phase du projet. «Je ne sais pas… Nous, des appels d’offres, ça s’annule ici. On en a annulé près d’une dizaine dans les derniers deux-trois mois qui ne faisaient pas notre affaire, principalement à cause du prix. On peut se tromper et annuler», a commenté le maire. «Quand tu joues dans le patrimoine […], c’est une autre preuve qu’il faut travailler correctement là-dedans», a lâché M. Labeaume.

***

Quartier militaire dans Sainte-Foy: pour un développement résidentiel

Le maire de Québec souhaite voir du développement résidentiel pousser dans le quartier militaire du secteur Sainte-Foy, où la Défense nationale procède depuis quelques jours à la démolition de bâtiments abandonnés et jugés désuets. «On leur a fourni un plan [à l’armée], on leur a dit ce qui, selon nous, devrait se construire là et comment. Le problème, c’est qu’on est sur un terrain fédéral. En principe, ils [la Défense nationale] pourraient faire ce qu’ils veulent, mais ils ont été très corrects. On est en communication avec eux. On veut voir du résidentiel essentiellement, de tout», a mentionné Régis Labeaume, faisant référence aux types de résidences (maisons unifamiliales, maisons de ville, logements, etc.). Les travaux de démolition devraient se poursuivre jusqu’en janvier 2019, et un aménagement paysager est prévu au printemps afin de restaurer le terrain.