Situé à plus de 430 pieds d’altitude, l’Observatoire offre la plus haute vue sur Québec, et a accueilli près de 1,5 million de visiteurs depuis son inauguration.

Achalandage record pour l'Observatoire de la Capitale

Comme les plaines d’Abraham et le Vieux-Québec, l’Observatoire de la Capitale, situé au dernier étage de l'Édifice Marie-Guyart, est devenu un incontournable pour les nombreux touristes qui se rendent à Québec. Célébrant ses 20 ans cette année, l’attrait touristique de la Vieille Capitale a battu un record d’achalandage en accueillant 121 329 visiteurs du 1er avril 2017 au 31 mars 2018.

Marie Claire Ouellet, présidente et directrice générale de la Commission de la capitale nationale du Québec, qui gère l’Observatoire, assure que cette hausse de 33% n’est pas uniquement due à la hausse de l’achalandage touristique observée à Québec en 2017. 

«Nos résultats se situent au-delà des statistiques touristiques régionales, ce que nous attribuons, entre autres, aux démarches soutenues de notre équipe et aux collaborations développées avec les autres attraits régionaux, les grands événements, l’industrie touristique et les organisateurs de voyages», déclare-t-elle.

Situé à plus de 725 pieds d’altitude, l’Observatoire offre la plus haute, mais aussi la plus belle vue sur Québec selon le magazine Travel + Leisure, et a accueilli près de 1,5 million de visiteurs depuis son inauguration, en plus d'avoir mérité plusieurs reconnaissances et certificats d’excellence au fil des années. Depuis 2016, on y présente le parcours Horizons, mis en place par le réalisateur Olivier Dufour, qui propose une immersion dans l’histoire de la ville et de la province.