Accueil grandiose pour 2017 sur la Grande Allée

Musique techno et rigodons, foule abondante et chaleureuse... Il n'en fallait pas plus pour que la fête lève sur la Grande Allée à l'occasion des festivités du Nouvel An. Après le décompte, les feux d'artifices ont illuminé le ciel devant le regard des milliers de visiteurs qui se sont déplacés.
La fête a véritablement débuté vers 20h, samedi soir, alors que déjà, une foule dense s'animait au rythme des rigodons et de la musique techno. Malgré le froid, plusieurs ont patienté pour la grande tyrolienne afin de survoler la Grande Allée. La neige qui tombait a contribué à la féérie, pendant que sur la scène principale, en face de l'Assemblée nationale, la foule semblait apprécier le spectacle qui réunissait musiciens et danseurs.
Jeunes et moins jeunes ont aussi pu profiter toute la soirée du Super Shot et de la grande roue, ces deux manèges installés à proximité de la place George-V. Tout près, au parc de la Francophonie, les quatre feux de bois aménagés ont permis de se réchauffer les mains tout en dégustant quelques guimauves. 
«Malgré la neige, on s'amuse, la bière est bonne et froide», s'est exclamée Dominique, une résidente de Québec. «On est venu voir les activités, ce qui se passait et le Vieux-Québec. Je sais qu'on parlait qu'il y avait de belles activités, donc on est venu en famille» a pour sa part raconté la jeune Sarah, qui est arrivée de Montréal pour venir célébrer la nouvelle année. 
L'esprit a été à la fête tout au long de la veillée. Les 21 bars aménagés sur le site n'ont pas cessé de vendre bière et autres alcools, et la neige a été dégagée sur les terrasses pour permettre aux restaurants d'accueillir des clients. Bras dessus bras dessous, Kimberley et John, originaires de Portland, au Maine, n'ont pas hésité à «quitter les enfants pour passer un bon moment» en amoureux. «Tout le monde est beau, la ville est magnifique et c'est génial de voir tout ce monde avoir du bon temps», a souligné John, qui n'avait pas visité la capitale depuis plusieurs années. 
Puis, sur le coup de 23h, c'est le DJ français connu mondialement, Madeon, qui s'est présenté. À ce moment, les milliers de fêtards emmitouflés se sont mis à danser, créant une réelle piste de danse extérieure. 
Il n'en fallait pas plus pour que le décompte s'amorce dans une ambiance survoltée. Quand 2016 a finalement cédé sa place à 2017, les feux d'artifices se sont chargés de lancer la nouvelle année de façon grandiose. 
Sécurité au rendez-vous
Le site, qui a été agrandi cette année, était amplement sécurisé, alors que des dizaines de policiers patrouillaient à pied. À chaque point d'entrée, des agents de sécurité fouillaient les sacs, notamment pour ne pas permettre l'entrée d'alcool. Des blocs de béton ont aussi été placés aux entrées. 
Plus tôt en soirée samedi, un représentant du Service de police de la Ville de Québec a confirmé au Soleil que les agents de la paix en poste ont été informés des attaques survenues dans la nuit du 31 décembre à Istanbul, où au moins une trentaine de personnes ont été abattues dans une discothèque. Il était toutefois impossible de confirmer si des effectifs supplémentaires ont été déployés de façon préventive.