Nombreux sont les coureurs qui ont profité du beau temps pour relever le Défi Escaliers du Fonds de solidarité FTQ à Québec.

3000 marches pour une bonne cause au Défi Escaliers

Quelque 2100 coureurs, tant athlètes qu'amateurs, ont grimpé chacun près de 3000 marches ce dimanche, à Québec, dans le cadre du traditionnel Défi Escaliers du Fonds de solidarité FTQ.

Les adeptes de la course à pied en auront eu pour leur argent et leur temps, avec une météo relativement clémente et propice à l'activité physique en avant-midi sur la capitale.

Ils ont dévalé près d'une trentaine des plus beaux escaliers de la ville pour terminer l'épreuve sur le site «enchanteur» du parc du Bois-de-Coulonge dans une ambiance plutôt festive. Lancé tôt le matin, vers 7h40, le défi est aujourd'hui devenu répandu un peu partout dans la province, mais demeure très fort à Québec, qui regorge d'escaliers reliant la basse et la haute ville. 

Plusieurs épreuves se déroulaient. Parmi celles-ci, mentionnons le 19 km, le 13 km Oasis, le 8 km ou encore la Course des jeunes (2 km).

Avec un temps de 01:16:42.1, c'est le coureur de Victoriaville Alexandre Picard qui a remporté les grands honneurs au 19 km du côté masculin. C'est Sarah Bergeron-Larouche qui l'a emporté chez les femmes, avec un temps de 01 :27 :11. Tous les résultats sont d'ailleurs diffusés en direct sur la toile (cliquez)

Selon l'organisation, les 30 escaliers représentent un total de plus de 3000 marches à fouler. Les 2100 coureurs sur les lieux devaient alterner entre une montée et une descente, sans arrêt en principe. 

En début de matinée, les départs se sont faits comme prévu en groupe de huit participants. Les marcheurs étaient invités à partir les premiers. Le temps limite était de 3h45. Bourses, médailles et épinglettes ont été remises un peu avant 11h, en clôture de l'événement. Les médaillés d'or ont reçu 200 $, l'argent 100 $ et le bronze 50 $. 

En ascension 

Dans un bilan envoyé aux médias en après-midi, l’organisation Je Cours Qc affirme avoir augmenté la capacité d’accueil de l'événement en raison de la forte demande. «On a enregistré le plus grand nombre d’inscrits et on a distribué la totalité de ses dossards, affichant complet à quelques jours de l’événement», se réjouit-on. 

Gestev, qui chapeautait aussi l'événement, dit se réjouir du succès et de la montée flagrante en popularité que connaît le défi depuis l'an dernier. «Déjà en 2017, on sentait l’engouement autour de cette course qui est totalement unique en son genre», note à ce sujet la VP Marketing et Opérations de Gestev, Chantal Lachance. 

Pour permettre aux nouveaux initiés de réaliser un premier défi en escaliers, son entreprise a décidé d’ajouter deux épreuves de plus courtes distances. «On a certainement réussi à susciter l’intérêt des amateurs de course, car ils étaient 20 % plus nombreux cette année que l’an dernier. C’est formidable comme réponse et ça nous motive pour notre gros défi de la saison : le Marathon SSQ de Québec à la mi-octobre», tranche-t-elle. 

500 coureurs et marcheurs se sont inscrits aux deux nouvelles épreuves. C'est le cas d'Anne-Julie Audet et de quatre de ses amies, qui participaient pour la première fois au Défi des escaliers. «C’était vraiment amusant. C’est un parcours diversifié avec plusieurs escaliers, mais aussi de la route et du dénivelé négatif, a lancé Anne-Julie après sa course. Ça nous a vraiment donné le goût de faire le 13 km Oasis l’an prochain pour un plus gros défi.» 

+

POUR UNE BONNE CAUSE

La Fondation Hôtel-Dieu de Lévis est la cause associée cette année à la course du Défi des escaliers de Québec. L'organisme a lancé la plus grande campagne de l'histoire de Chaudière-Appalaches en 2015, avec pour objectif de réaliser neuf projet appuyant l'instauration de la radiothérapie dans la région d'ici 2019. Un investissement de près de 38 millions $.

«Le cancer nous touche tous. Nous vous offrons la possibilité de courir pour quelqu’un de votre entourage! Tous les dons sont importants et permettront d’offrir aux patients et à leur entourage les meilleurs soins dans un environnement adapté», affirme le Fonds de solidarité FTQ, sur sa plateforme Web. 

On estime qu'environ 50 personnes reçoivent un diagnostic de cancer chaque semaine dans la région de Chaudière-Appalaches.

Les participants qui amassaient 100 $ et plus en dons recevaient à cet effet un foulard aux couleurs de l’initiative, afin de s'afficher comme fier ambassadeur de la cause pendant la course.