3 idées de sorties pour la fin de semaine

1. Party de thés
Aux plus grands amateurs de thé comme aux accros de café, le Camellia Sinensis offre samedi à 10h l'atelier Connaître et aimer le thé, un «condensé le fun» sur cette plante aux 5000 ans d'histoire, selon les dires de Jasmin Desharnais, dégustateur de thé chez Camellia Sinensis. Il y sera question de cette boisson de plus en plus populaire qui réchauffe nos matins, nos midis et nos soirs grâce à sa grande variété. Et parlez-en à une adepte (moi), même si l'on se tanne d'un type de thé, un autre est là pour le remplacer et devenir notre nouvelle boisson préférée! L'atelier couvrira la géographie et l'histoire du thé, ainsi que ses méthodes de préparation... Le tout bien sûr suivi de six dégustations : blanc, vert (chinois et japonais), oolung, noir et pu-erh. De quoi vous énergiser pour la journée! Pour y assister, il faut absolument réserver (au 418 525-0247). Et si vous ne pouvez y être, l'atelier sera donné six autres fois d'ici la fin de l'année. camellia-sinensis.com
2. La pertinence du cinéma documentaire
<em>Aziemut</em>
Le cinéma documentaire vit des moments difficiles actuellement. À cause de l'«omniprésence de l'image» et de la facilité avec laquelle tous peuvent produire leurs propres «microreportages» aujourd'hui, «notre média se perd un peu dans l'abondance», déplore Mélanie Carrier, réalisatrice et cofondatrice de MÖ Films. Le cinéma documentaire n'en est toutefois pas moins pertinent, ce à quoi acquiesce le Festival de cinéma de la ville de Québec en consacrant l'objet de son premier séminaire à l'influence du cinéma documentaire sur nos sociétés. Samedi, une demi-journée sera ainsi consacrée à ce type de cinéma, trop souvent boudé par les organismes de financement, dénonce Mme Carrier. Dès 13h, à l'amphithéâtre de l'École d'architecture de l'Université Laval, les oeuvres Asiemut et Québékoisie, toutes deux produites par Mélanie Carrier et Olivier Higgins, seront présentées. S'ensuivra une table ronde où des panélistes de différents horizons se questionneront sur le rôle du cinéma documentaire dans notre société. C'est gratuit, mais il faut réserver en écrivant à info@fcvq.ca.
3. Jouer dehors, été comme hiver
Aller jouer dehors, c'est facile en été. On veut profiter du soleil, des belles journées, et on le fait en étant actif. Les séances d'entraînement sont presque une partie de plaisir. Le vrai combat contre soi-même commence vers la fin de l'automne. Parlez-en à n'importe quel coureur - à moi, en tout cas -, la motivation descend au même rythme que le mercure. Si vous êtes comme moi, que la neige vous décourage chaque année, et ce, malgré vos bonnes résolutions du 1er janvier, allez faire un tour aux portes ouvertes de Cardio Plein Air, samedi et dimanche dès 9h (inscription: cardiopleinair.ca/portes-ouvertes). Dans quatre parcs de la région (Domaine Maizerets, parc de la Montagne-des-Roches, parc Chauveau, Éco-parc riverain), des séances d'entraînement variées seront offertes gratuitement. Notamment : les programmes Cardio Musculation, Cardio F.I.T., Cardio Jogging et Cardio BootCamp. L'entreprise Cardio Plein Air offre tous ces cours, et d'autres, 12 mois par année dans les plus beaux parcs à Québec. De quoi donner envie de s'entraîner dans la neige!