Depuis le 9 janvier, des ouvriers oeuvrent à restaurer la peinture et le plâtre de la nef de la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec, des travaux jugés prioritaires.

1 million $ pour la basilique Notre-Dame-de-Québec

La basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec bénéficiera d'une importante aide financière. Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi qu'il consacre un million de dollars pour la peinture de la nef centrale ainsi que la rénovation de l'ornementation, des moulures et des rosettes.
Cette somme fait partie d'une enveloppe de 10 millions $ consacrée à la préservation du patrimoine religieux partout au Québec. Sur ce montant total, 1,5 million $ est prévu pour la restauration de trois immeubles et de deux oeuvres d'art dans la région de Québec. 
Il s'agit d'une excellente nouvelle, d'après le gérant d'affaires à la paroisse Notre-Dame-de-Québec, Gilles Gignac, qui partage que sans l'aide gouvernementale, aucune rénovation n'aurait pu être menée. Depuis le 9 janvier, des ouvriers oeuvrent à restaurer la peinture et le plâtre de la nef, des travaux jugés prioritaires. L'aménagement et l'éclairage de tout l'espace central de la basilique-cathédrale seront refaits dans une première phase. Ensuite, les travaux se poursuivront dans le choeur. Ils dureront au total neuf mois. 
«Le défi est assez grand. La solution simple c'est de fermer», a indiqué M. Gignac qui a dû composer avec des contraintes logistiques. Selon lui, il était important que la basilique-cathédrale demeure ouverte durant les rénovations, soulignant qu'environ 800 000 personnes la visitent par année. Ne pouvant accueillir de célébrations religieuses dans l'église, les messes en semaine seront données dans la chapelle située derrière la basilique, alors que celles dominicales se dérouleront dans la nef Sainte-Anne. 
Les peintures au plafond seront conservées dans leur état original, a ajouté M. Gignac. L'état des «trois cieux», peints entre 1923 et 1930 après l'incendie qui a ravagé la basilique en 1922, a été jugé adéquat afin d'en préserver l'intégrité. La conservation des orgues et celles des autels du choeur et du baldaquin représentera aussi un défi qu'est prêt à relever le gérant d'affaires. 
Ces travaux s'inscrivent dans la suite de ceux qui avait été complété en 2013. À ce moment, les deux nefs latérales avaient été complètement rénovées. Celles-ci restent toutefois accessibles aux visiteurs durant toute la durée des travaux. À noter que la basilique-cathédrale continue d'accueillir les visiteurs aux heures habituelles. 
Autres églises et monastère
En plus du million accordé à la basilique-cathédrale, un peu plus de 500 000 $ sont dédiés pour des travaux à l'église Notre-Dame-des-Victoires, à l'église Saint-Roch, au Monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec ainsi qu'à l'église de Sainte-Famille, à l'Île d'Orléans. 
Cette annonce gouvernementale n'est cependant pas liée aux 15 millions de dollars supplémentaires qu'espère toujours recevoir le maire de Québec, Régis Labeaume. En septembre dernier, M. Labeaume avait invité le ministre de la Culture, Luc Fortin, à doubler la mise de la Ville de Québec, qui avait annoncé l'investissement de 15 millions $ sur 10 ans pour la préservation du patrimoine religieux. 
«Le ministre avait apprécié le fait que le maire Labeaume invite les autres municipalités» a en faire plus pour la mise en valeur de leur patrimoine, a indiqué l'attaché du ministre Fortin, Karl Filion. Il précise toutefois que l'enveloppe d'un million et demi annoncée n'est pas en lien avec la demande du maire. «Ça ne clos pas la question. C'est autre chose», a-t-il spécifié.
***
Faits saillants
Basilique-cathédrale de Notre-Dame-de-Québec (Québec)
Peinture de la nef centrale, ornementation, moulures et rosettes: 1 000 000 $
Église de Notre-Dame-des-Victoires
Restauration de la maçonnerie, du parvis, des fenêtres et des finis intérieurs: 230 682 $
Église de Sainte-Famille, (Île d'Orléans)
Restauration de la toiture et du revêtement extérieur en bois, consolidation de la structure: 237 662 $
Église Saint-Roch
Restauration du tableau Apparition de la Vierge et de l'Enfant-Jésus à Saint Antoine de Simon Vouet: 30 573 $
Monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec
Restauration du tableau Abbé Louis-Joseph Desjardins de Louis Dulongpré: 5990 $