Le PM rend aussi hommage aux premiers répondants, dont le courage et le professionnalisme ont sauvé des vies ce soir-là.

1er anniversaire de l'attentat de Québec: Trudeau prend la parole

Le premier ministre Justin Trudeau a émis un communiqué en début de journée, lundi, à propos de la fusillade qui a fait six morts et 19 blessés au Centre culturel islamique de Québec le 29 janvier 2017.

Le premier ministre parle d’un attentat insensé et il se joint aux Canadiens de partout au pays pour honorer ceux qui nous ont quittés trop tôt.

Les pensées de M. Trudeau accompagnent les victimes, leurs proches et tous ceux qui vivent encore avec la douleur et les traumatismes provoqués par l’attentat.

Il rend aussi hommage aux premiers répondants, dont le courage et le professionnalisme ont sauvé des vies ce soir-là.

M. Trudeau affirme que cet attentat terroriste visait tous les Canadiens et qu’il a cherché, en vain, à mettre à l’épreuve leur détermination et à affaiblir leurs valeurs. Il a observé qu’un mouvement de solidarité s’est formé au pays et que les Canadiens se sont unis pour condamner l’attentat et contrer la haine au moyen de l’espoir.

Le premier ministre écrit que peu importe leurs croyances ou l’endroit où ils sont nés, les Canadiens sont égaux au Canada et qu’il ne faut laisser aucun geste d’intolérance diviser les Canadiens ou leur donner l’impression de ne pas être ici chez eux.

Il conclut son texte en affirmant que le gouvernement du Canada est solidaire de la communauté musulmane et qu’il continuera à lutter contre l’islamophobie, à agir contre elle et toute autre forme de haine et de discrimination, et à défendre la diversité qui fait la force du Canada.

Justin Trudeau doit faire en milieu d’après-midi, lundi, une déclaration à la Chambre des communes pour souligner le premier anniversaire de l’attentat. En soirée, il assistera au rassemblement de solidarité pour commémorer la fusillade qui aura lieu dans le stationnement de l’église Notre-Dame-de-Foy, à Québec.