Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le comédien Claude Legault, qui est impliqué dans la «Fondation Aere Perrenius» du musée du Régiment de la Chaudière.

150 ans pour le Régiment de la Chaudière [PHOTOS]

Le Régiment de la Chaudière fêtait samedi son 150e anniversaire de fondation lors d’un souper régimentaire qui avait lieu au Centre des congrès de Lévis.

C’est au Musée du Régiment de la Chaudière que les activités ont été lancées en début d’après-midi alors que les invités d’honneur y ont été accueillis. Le maire de la ville française de Caen, Joel Bruneau, était sur place, sa ville étant intimement liée au Régiment depuis le débarquement de Normandie, dont on souligne le 75e anniversaire cette année. Le comédien Claude Legault, qui est impliqué dans la Fondation Aere Perrenius du Musée du Régiment de la Chaudière, était également présent. Il annoncera au cours des prochaines semaines les activités de financement qui auront lieu au profit de la Fondation du Musée du Régiment.

Les festivités se sont ensuite transportées au Centre des congrès sous la présidence d’honneur du brigadier général Christian Mercier, commandant adjoint de la 2e Division du Canada, ainsi que de Joel Bruneau. La Musique des Fusilliers de Sherbrooke assurait l’animation de la soirée à laquelle ont pris part 500 invités, dont près de 300 ex-militaires. Les événements importants marquant l’histoire du Régiment fondé le 9 avril 1869 ont également été rappelés.

«En tant que réservistes, les membres du Régiment de la Chaudière sont des citoyens-soldats. À travers les décennies, ils ont pu laisser une trace positive au sein de leur communauté en y transposant les valeurs militaires fortes qui leur sont enseignées comme la discipline, le leadership et le travail d’équipe. C’est avec une immense fierté que ces hommes et ces femmes ont servi et servent encore leur pays tout en s’impliquant activement dans leur vie civile», a déclaré le lieutenant-colonel François Provost, commandant du Régiment de la Chaudière.

Le Régiment de la Chaudière compte aujourd’hui 150 membres dans les manèges militaires de Lévis et Beauceville.