12 lieux où courir à Québec

Avec le temps plus clément des derniers jours et les sentiers qui se découvrent tranquillement, les marcheurs et coureurs piaffent d'impatience à l'idée de renouer avec leur sport. Pourquoi ne pas profiter du long congé pascal pour lacer ses espadrilles et découvrir de nouveaux lieux à Québec — en ville et en sentiers — pour se délier les jambes?

EN VILLE

Les plaines d'Abraham

Les plaines d'Abraham

À tout seigneur, tout honneur! Même achalandées, les majestueuses plaines d'Abraham demeurent une option de choix pour tout marcheur ou coureur, du débutant à l'athlète accompli. Dans l'immense parc urbain, on retrouve de tout pour s'amuser, soit une piste d'entraînement en poussière de pierre (boucle de 1,4 km), des routes asphaltées, de vastes espaces gazonnés, un sentier longeant la falaise, des dénivelés variables (dont la Côte Gilmour) et, pour un entraînement plus axé sur le cardio, l'escalier du Cap-Blanc avec ses 398 marches.

***

Les escaliers

Les escaliers de Québec

La basse ville et la haute ville de Québec sont reliées par un réseau de plus d'une trentaine d'escaliers totalisant 3000 marches et constituant un parfait entraînement pour les coureurs aimant travailler en intensité. On peut en faire un circuit, en les parcourant les uns après les autres, ou encore multiplier les répétitions en montant et descendant un même escalier. Pour les amateurs de défis, les escaliers du Cap-Blanc (398 marches) et de la promenade des Gouverneurs (308 marches) sont les plus imposants de la ville.

***

Promenade Samuel-De Champlain

La promenade Samuel-De Champlain

Difficile d'imaginer plus beau décor, au moment de cumuler les kilomètres, que celui de la magnifique promenade Samuel-De Champlain! Avec ses 4,3 km de sentiers (8,6 km aller-retour), qui s'étendent du quai des Cageux à la côte de Sillery, elle offre un véritable festin visuel aux marcheurs et aux coureurs avec, en toile de fond, les ponts de Québec et Pierre-Laporte, et en bordure, le fleuve Saint-Laurent. Sans parler de ses multiples œuvres d'art publiques et de son superbe aménagement urbain invitant à la détente! Pour les coureurs zen!

***

Le Corridor des Cheminots

Le Corridor des Cheminots

Terrain de jeu favori de l'auteure de ces lignes, le Corridor des Cheminots est une piste polyvalente asphaltée de 22 km, construite sur une ancienne emprise de voie ferrée. Destinée aux cyclistes, aux marcheurs, aux coureurs et aux adeptes de patins à roues alignées, cette piste présente très peu de dénivelés et s'étend du centre-ville de Québec jusqu'à Shannon, traversant les arrondissements de La Cité-Limoilou, des Rivières et de La Haute-Saint-Charles. Sa plus grande qualité? Elle permet aux marcheurs et aux coureurs de s'adonner à leur sport favori en plein centre-ville de Québec, et ce, en toute sécurité, sans avoir à se préoccuper de la circulation automobile ou à s'arrêter aux nombreux feux de circulation (même si elle en comporte quand même quelques-uns).

***

Les rues du Vieux-Québec

Les rues du Vieux-Québec
Statue de Samuel De Champlain

Souvent comparé à une carte postale, le très photogénique Vieux-Québec constitue un environnement plein de défis — avec ses nombreuses côtes, ses escaliers, ses allées étroites et ses pavés historiques — pour le marcheur ou le coureur souhaitant allier la pratique de son sport à la découverte, au détour de chaque rue. Parsemé de multiples bâtiments emblématiques, de monuments et de plaques commémoratives, le Vieux-Québec en a long à dire sur notre histoire! Courir dans ses rues offre en outre d'infinités possibilités de parcours et de niveaux de difficultés qui sauront amuser les explorateurs urbains.

***

Campus de l'Université Laval

Campus de l'Université Laval

Le campus de l'Université Laval n'est pas le premier endroit où l'on penserait aller marcher ou courir, mais il constitue néanmoins une destination de choix pour les adeptes de tous les niveaux. Bien entretenus, certains de ses secteurs se sont refaits une beauté au cours des dernières années. Le campus est de plus sillonné de nombreux sentiers pédestres, où l'on retrouve des installations adaptées à la pratique du sport comme des abreuvoirs. Advenant sa disponibilité, la piste d'athlétisme du PEPS offre également une option intéressante aux marcheurs et aux coureurs.

***

Parc linéaire de la rivière Saint-Charles

Sentier asphalté du parc linéaire de la Rivière Saint-Charles
Sentier sauvage du parc linéaire de la Rivière Saint-Charles

Le parc linéaire de la rivière Saint-Charles est constitué de 32 km de sentiers tantôt asphaltés tantôt sauvages — faisant à la fois le bonheur des amateurs de parcours urbains et de sentiers —, qui sillonnent les deux rives de la rivière du même nom, du Vieux-Port de Québec jusqu'au lac Saint-Charles. Au fil des kilomètres, on observe plusieurs variétés d'oiseaux et de plantes, tout en rencontrant plusieurs ponts et en traversant plusieurs parcs et lieux historiques. En prime, le parc linéaire de la rivière Saint-Charles offre l'un des plus beaux points de vue (particulièrement du parc Cartier-Brébeuf) existants sur le centre-ville de Québec.

***

EN SENTIER (Trail)

Mont Wright

Mont Wright

S'adressant aux coureurs expérimentés en sentiers, le Mont Wright propose des parcours de niveaux modéré à difficile. Offrant des sentiers de longueurs et de dénivelés variables d'une longueur totale de 6,5 km, l'aire protégée est idéale pour l'entraînement en côte. Elle permet notamment de réaliser une ascension plus technique grâce à son Sentier du sommet, un parcours en ligne droite de 1,2 km qui mène directement au sommet situé à 483 m d'altitude. D'autres préféreront le Sentier de la forêt, avec ses arbres tricentenaires. Avant d'attaquer les sentiers du Mont Wright, il est conseillé de prendre un minimum de précautions, en vérifiant notamment la condition des sentiers et la météo. Il est en outre recommandé de se munir de l'équipement adapté à ce type d'activité.

***

Trail de la Clinique du coureur (Lac-Beauport)

Chaque année, le Trail La Clinique du coureur à Lac-Beauport organise un événement de course en sentier qui bat son plein au début juin. Ses parcours de 5 km découverte, 10 km initié, 30 km technique et 50 km extrême restent ensuite balisés et accessibles aux coureurs aimant faire corps avec la nature. Ces derniers seront ravis de découvrir les chemins de mousse, de racines et de roches, ainsi que les ruisseaux, qui jalonnent les sentiers de cette magnifique forêt. Pour y aller, il suffit de se stationner à la Boutique du Lac. L'accès aux sentiers, qui vous mèneront à proximité de la station de ski Le Relais, se trouvent tout juste derrière.

***

Parc du Bois-de-Coulonge

Parc du Bois-de-Coulonge

Joyau trop méconnu de la capitale, le parc du Bois-de-Coulonge offre de beaux sentiers pédestres qui totalisent 3,5 km et culminent avec un belvédère, offrant une vue imprenable sur le fleuve et la marina de Sillery. Avec ses jardins, ses aménagements horticoles, son arboretum, ses bâtiments patrimoniaux et son aire de jeux pour les enfants, ce parc exceptionnel constitue la destination idéale pour les marcheurs, et plus particulièrement les marcheurs aimant observer la nature, puisque le parc est habité par une faune typique des boisés urbains, en plus d'être un site ornithologique.

***

Mont-Sainte-Anne

Mont-Sainte-Anne

Quand vient le temps de parler de ski ou de vélo de montagne, la réputation du Mont-Sainte-Anne n'est plus à faire. Le centre offre cependant aussi de nombreux sentiers pour la randonnée et la course. Pour les marcheurs et les coureurs, la Pichard, un sentier de 4 km, est accessible au pied de la montagne. Pour les athlètes plus aguerris, le sentier Mestachibo (12 km), qui se prend également au pied de la montagne et longe la rivière Sainte-Anne-du-Nord jusqu'à l'église de Saint-Ferréol-les-Neiges, représentera un défi plus satisfaisant. Les amateurs de parcours montagneux pourront quant à eux opter pour La Libéraliste, un sentier abrupt de 9 km, qui se rend jusqu'au sommet de la montagne.

***

Parc de la Jacques-Cartier

Parc de la Jacques-Cartier

Vaste plateau montagneux de 670 km², entrecoupé de vallées au fond desquelles serpentent des rivières, le parc de la Jacques-Cartier constitue un incontournable pour les adeptes de marche et de course avec plus de 100 km de sentiers de randonnée pédestre. Ces derniers permettent d'admirer des paysages plus spectaculaires les uns que les autres. Certains longent la rivière, d'autres s'enfoncent dans une forêt de bouleaux jaunes. Chose certaine, la plupart donnent accès à des points de vue à couper le souffle. Depuis trois ans, le parc mène en outre un projet pilote autorisant les chiens (Règles à suivre ici: https://www.sepaq.com/animaux/index.dot).

Sources: MEC, Je cours Qc, Office du tourisme de Québec, Clinique du coureur, Sépaq, Ville de Québec, www.défis.ca.