Selon Étienne Grandmont, directeur général d'Accès transports viables, utiliser le vélo pour aller travailler c'est bon pour la santé en plus d'avoir des bienfaits pour l'environnement.

La campagne J'EMBARQUE, une solution contre le trafic

Pris dans le trafic? Pourquoi ne pas profiter des beaux jours de la fin de l'été pour essayer le bus ou sortir le vélo?
«C'est un moment important la rentrée en septembre parce que toute la population vit la problématique de l'engorgement très important, de la congestion ou, encore, de la présence automobile quand on est piéton ou cycliste», observe le directeur général d'Accès transports viables, Étienne Grandmont. «Donc, c'est un moment important pour discuter de transports collectifs et actifs, des alternatives qui existent.»
Voilà pourquoi depuis 26 ans, l'équipe de M. Grandmont organise une semaine d'activités ludiques, de conférences, d'invitations à la réflexion. Cette année, la campagne J'EMBARQUE aura lieu du 11 au 24 septembre.
Mais au-delà des événements au programme, Étienne Grandmont aimerait sortir ses concitoyens de leur zone de confort. Comment? En nous invitant à jeter un oeil autour de la maison pour repérer les arrêts d'autobus, en évaluant par où nous pourrions passer à vélo pour nous rendre au boulot ou à l'école, en songeant au covoiturage... «Il y a une offre qui existe. Les gens ne la connaissent pas beaucoup.»
Il ne demande pas d'envoyer l'auto à la casse. Mais suggère, par exemple, de l'utiliser pour porter l'enfant à la garderie, puis de la laisser dans un stationnement incitatif avant de sauter dans le bus. Ou de garder la bagnole pour les trajets de la fin de semaine, mais de privilégier le deux roues autrement.
«On invite la population à essayer les transports collectifs et actifs, à essayer de mettre un petit peu de ces modes de transport là dans leur quotidien», poursuit-il. «C'est prouvé, il y a des études qui démontrent clairement que même en conservant son véhicule, il y a des avantages économiques à utiliser d'autres modes de transport dans sa semaine, on sauve vraiment de l'argent. C'est bon pour le portefeuille. Mais également en utilisant le transport collectif et actif, c'est bon pour la santé [...] et, bien entendu, il a des bienfaits pour l'environnement.»
Pour connaître le détail des activités de la campagne J'EMBARQUE, il faut naviguer sur le Web : transportsviables.org/jembarque. Il y a des actions directes comme l'occupation d'espaces de stationnement, un défi «sans auto solo», un pique-nique familial dans Limoilou, même de la danse contemporaine.