L'un des policiers a tenté de tirer du sommeil la conductrice en tapant sur sa vitre avec un bâton télescopique, mais la femme n'a pas réagi.

Vitre fracassée pour réveiller une femme en état d'ébriété

Des policiers ont été contraints de fracasser la vitre de la voiture d'une femme de 25 ans en état d'ébriété qui dormait à un feu de circulation sur le boulevard René-Lévesque, à Québec.

Vers 2h10, dans la nuit de samedi à dimanche, deux patrouilleurs du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) se sont rendus à l'intersection du boulevard René-Lévesque et du boulevard Laurier, où le véhicule de l'automobiliste était immobilisé. 

Sur les images captées par Le Soleil, on peut voir qu'un des policiers tente de tirer du sommeil la conductrice en tapant sur sa vitre avec un bâton télescopique. Mais la femme ne réagit pas.

«Les patrouilleurs étant incapables de réveiller cette dernière ont dû fracasser une fenêtre du véhicule», indique Étienne Doyon, porte-parole du SPVQ. 

La vingtenaire a été arrêtée pour garde et contrôle d'un véhicule alors que ses capacités étaient affaiblies par l'alcool. 

Dans sa voiture, elle dépassait plus de deux fois la limite légale d'alcool permise dans le sang. 

La conductrice a été libérée sur promesse de comparaître. Sa voiture a été saisie et son permis a été suspendu.