Les policiers de Québec ont dégainé leurs pistolets à impulsion électrique (Taser), dimanche soir, pour maîtriser un homme qui aurait violemment amoché un de ses voisins.

Violente bagarre entre deux voisins dans Vanier

Les policiers de Québec ont dégainé leurs pistolets à impulsion électrique (Taser), dimanche soir, pour maîtriser un homme qui aurait violemment amoché un de ses voisins.

Les résidents des alentours étaient estomaqués : un individu recouvert de sang s’enfuyait dans la rue. Ils ont dès lors alerté les agents du SPVQ, raconte le lieutenant Martin Dufour. «On a été appelé parce que ça criait.»

Remontons le temps un peu pour comprendre ce qui a précédé cette scène dramatique. Voici ce que pouvait confirmer M. Dufour au moment de nos entretiens. Le présumé agresseur ne s’est pas rendu bien loin pour commettre son crime. «C’est une chicane entre deux voisins du même palier. Un des voisins est entré chez l’autre par effraction et la chicane a éclaté.»

Dispute plutôt violente : «[La victime] va avoir besoin de pansements.» Mais la vie des deux belligérants est sauve. «Il n’y a pas eu d’arme utilisée. C’est coups de poing et coups de pied.»

Le combat s’est déroulé dans le secteur Vanier, à la rencontre de l’avenue Giguère et de la rue Arthur Gagné. Pas un endroit qui était sur le radar du Service de police de la Ville de Québec, observe Martin Dufour. Les acteurs avaient quelques tâches à leur parcours, mais rien qui aurait justifié une surveillance.

Le suspect comparaîtra au palais de justice de Québec ce matin. Il fera face à des accusations de voie de fait et d’introduction par effraction.