Un homme dans la mi-quarantaine de Sainte-Foy aurait tenté de poignarder la mère de ses enfants.

Violence conjugale dans Sainte-Foy: des enfants ont protégé leur mère

Il est ressorti de sa maison de Sainte-Foy sur une civière, la moitié du visage tuméfié, les vêtements souillés de sang. Mais l'homme dans la mi-quarantaine n’est pas la victime dans cette histoire. Il aurait tenté de poignarder la mère de ses enfants.

Mardi soir, vers 22h, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a reçu un appel pour quatre membres d’une même famille blessés dans une maison du chemin Sainte-Foy, à la suite d’un épisode de violence conjugale. 

À l’aide d’une arme blanche, l'homme aurait attaqué la femme de 37 ans. Celle-ci s’est défendue et a appelé le 9-1-1.

Parmi les trois enfants, «il y en a deux qui se sont interposés pour protéger leur mère», indique Mélanie Jobin, porte-parole du  SPVQ.  

Quatre blessés

Parmi les cinq personnes qui étaient sur les lieux, quatre ont été blessées, soit les deux parents et les deux enfants les plus âgés. 

La mère a été transportée à l’hôpital pour des lésions à la tête. «On ne craint pas pour sa vie», indique Mme Jobin, du SPVQ.  

Les deux enfants, blessés légèrement, ont été soignés sur les lieux par des ambulanciers.

L'homme, lui, a été transporté en ambulance pour des blessures à la tête. Après son séjour à l’hôpital, il a été conduit en prison. 

Mercredi, le quadragénaire a comparu au palais de justice de Québec pour faire face à des accusations d’agression armée et voies de fait causant des lésions corporelles. Il a aussi été accusé de bris de probation. 

La Couronne s’est opposée à sa remise en liberté. Il restera donc détenu jusqu’à nouvel ordre.